bool(false) Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006


Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006 Empty
MessageSujet: Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006   Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006 EmptyLun 19 Déc - 17:12

[b][u]Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006[/u][/b]

[b]MATIGNON Le premier ministre réunit aujourd'hui son gouvernement pour un séminaire. Au menu : premier bilan, feuille de route pour 2006 et repas de Noël.[/b]

C'EST NOËL à Matignon. Quel ques jours avant de partir en vacances, Dominique de Villepin invite aujourd'hui ses ministres à déjeuner à sa table. «Ce sera un moment de convivialité après six mois de boulot», indique-t-on dans son entourage. Après une rapide réunion interministérielle consacrée à l'Europe, le premier ministre et les membres du gouvernement se retrouveront, ce matin, pour un séminaire de travail, le troisième depuis le mois de juin. Pendant deux heures, ils ont prévu de dresser un bilan d'étape des actions engagées et de préparer le calendrier des différents chantiers programmés l'an prochain. Dominique de Villepin devrait prendre la parole à l'issue de ce séminaire pour en résumer l'esprit avant de partager un repas de Noël avec son équipe.


Discret au moment des cent jours, Dominique de Villepin fête le cap des six mois passés à Matignon avec une belle assurance. Il met en avant les «bons résultats de la France» et n'hésite pas à se délivrer un satisfecit. Vendredi, déjà, lors de son déplacement dans le Maine-et-Loire (nos éditions des 16 et 17 décembre), il a énuméré les «bonnes nouvelles pour l'emploi». «Si je vous avais dit il y a six mois que le taux de chômage passerait de 10,2% à 9,7%, vous auriez rigolé», a-t-il répondu à un journaliste qui lui demandait de s'engager sur un objectif chiffré en 2006. Le premier ministre, lui, veut d'abord retenir un chiffre puisé dans les documents de l'Insee : «60 000 emplois salariés ont été créés en 2005 contre 5 000 l'année dernière.» La marque, selon lui, que le pays «va mieux» et que les «bonnes nouvelles vont faire boule de neige» en 2006.

«La deuxième étape pour la bataille de l'emploi»


Ce matin, il sera donc encore question d'emploi, consacré «priorité absolue» en 2006. Mais il faudra attendre la mi-janvier pour connaître les détails de «la deuxième étape pour la bataille de l'emploi». En attendant, Dominique de Villepin engrange quelques dividendes dans les sondages. Premier ministre le plus impopulaire de la Ve République au moment de son installation, il n'a cessé de progresser durant l'été.


Plus surprenant, sa cote de popularité est repartie à la hausse après les premiers conflits sociaux d'octobre pour dépasser le seuil des 50% à la fin de l'année. Bien qu'en baisse de deux points dans le baromètre Ifop-JDD, il recueille 51% de bonnes opinions. Surtout, les Français semblent lui faire largement plus confiance qu'au président de la République, qui n'obtient que 33%.


Chômage en baisse, popularité en hausse, Dominique de Villepin peut avoir le sourire. Secret sur son ambition présidentielle, il ne rechigne pas, en revanche, à répéter qu'il est «heureux» à Matignon. Une nouveauté dans cette fonction où, jusqu'à présent, tous les locataires ont surtout raconté leur calvaire. Il lui reste trois semestres pour prouver qu'on peut vraiment être «heureux» dans cette maison qui a rarement porté chance à ses prédécesseurs.

Source:
[img]http://www.lefigaro.fr/dossiers/v34/header/logo_fr.gif[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006 Empty
MessageSujet: Re: Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006   Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006 EmptyMar 20 Déc - 1:36

PARIS (Reuters) - Dominique de Villepin a clos le chapitre de ses six premiers mois à Matignon en se targuant des "premiers résultats" obtenus sur le front du chômage mais en reconnaissant les "difficultés" rencontrées sur le terrain social.

Le Premier ministre, qui avait convié son gouvernement en séminaire à Matignon, avant un déjeuner-buffet de Noël, a affirmé son intention de faire de 2006 "une année d'action, une année utile pour l'ensemble des Françaises et des Français", l'emploi demeurant la priorité du gouvernement.

"Nous avons conscience qu'il y a encore beaucoup à faire", a souligné Dominique de Villepin, qui a tenu une brève conférence de presse debout, tous ses ministres en rang d'oignons derrière lui.

Evoquant son bilan, le chef du gouvernement a salué "quelques premiers résultats dans le domaine de l'emploi, sur le front de la croissance, sur le front industriel aussi".

Mais, a-t-il ajouté, "nous avons rencontré également des difficultés au cours des derniers mois, la journée du 4 octobre, un certain nombre de grèves dans le secteur public, des plans de restructuration".

"A chaque étape, nous avons essayé d'apporter des réponses, tout comme face à la crise des banlieues qui a été une épreuve pour l'ensemble de notre pays", a-t-il souligné.

Dominique de Villepin a fixé les "trois grandes directions" dans lesquelles le gouvernement compte avancer en 2006.

"L'emploi reste la priorité de l'action gouvernementale. Si nous voulons gagner cette bataille pour l'emploi, il nous faut avancer dans deux directions: d'abord créer davantage d'emplois dans notre pays, et c'est tout le sens de la deuxième étape du plan que nous présenterons au début de l'année prochaine, et avancer dans la voie d'un accompagnement personnalisé de chacun", a-t-il expliqué.

Deuxième priorité du gouvernement, la modernisation de l'Etat, un chantier rendu urgent par la publication la semaine dernière du rapport Pébereau sur la dette publique.

"DYNAMISME ÉCONOMIQUE ET SOLIDARITÉ"

Dominique de Villepin, qui veut "pouvoir trouver de nouvelles marges de manoeuvre", a rappelé qu'il organiserait début 2006 une conférence nationale des finances publiques et que, lors du débat d'orientation budgétaire, en juin, il prendrait un engagement chiffré devant le Parlement pour l'année 2007, "première étape de ces cinq années qui devront nous conduire au retour à l'équilibre".

Il a dit son intention d'"avancer dans la réforme des structures et des missions de l'Etat".

"Nous serons amenés à continuer les audits engagés par Jean-François Copé (...) Ils se poursuivront jusqu'au mois de juin. Il faudra en tirer toutes les conclusions et je souhaite le faire dans un esprit de transparence et faire en sorte que ces missions, ces structures soient adaptées aux exigences de nos compatriotes", a-t-il dit.

Troisième cap fixé pour 2006, l'"exigence républicaine", qui conduira le gouvernement à poursuivre son action en matière de sécurité.

Dominique de Villepin a expliqué qu'après "les arbitrages ministériels" nécessaires, le plan de prévention de la délinquance préparé par le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, serait présenté "d'ici quelques semaines".

Il a rappelé que le projet de loi sur l'égalité des chances serait présenté en janvier et que le gouvernement mènerait de front lutte contre l'immigration irrégulière et application de "règles fermes" pour l'immigration régulière.

La semaine dernière, Patrick Devedjian, l'un des lieutenants de Nicolas Sarkozy, avait estimé que les annonces du Premier ministre en matière sociale posaient "parfois des problèmes de lisibilité".

Pour Dominique de Villepin, la "lisibilité" des mesures prises depuis six mois est claire. "Toutes les mesures sont prises avec le souci de la priorité à l'emploi et du cap fixé de la croissance sociale", a-t-il dit, soulignant vouloir "maintenir l'équilibre entre le dynamisme économique et la solidarité".

Il a dit son "ambition de créer des synergies" et non de décider de "mesures au coup par coup en fonction des difficultés" et a défendu "une vision d'ensemble pour permettre à la France d'avancer et de se moderniser".


© Reuters 2005. Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
 
Villepin valorise son bilan dans l'optique de 2006
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vega et teletrans pour bilan
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Souris optique au doigt !
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Découvertes archéologiques dans la Hague (50).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: