Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Cap vers le désendettement

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Cap vers le désendettement Empty
MessageSujet: Cap vers le désendettement   Cap vers le désendettement EmptyMer 11 Jan - 22:51

[b][u]Cap vers le désendettement[/u]

[img]http://s.tf1.fr/mmdia/i/76/6/2162766_5.jpg[/img]

Lors de la première conférence nationale des finances publiques mercredi, le Premier ministre a affiché des objectifs très volontaristes. Parmi eux : ramener la dette de la France sous la barre des 60% du PIB et réduire à zéro les déficits publics, à l'horizon 2010. [/b]

C'est le coup d'envoi d'une politique volontariste de réduction de la dette, passant par la maîtrise des déficits de l'Etat, des collectivités locales et de la sécurité sociale. Le Premier ministre a réuni mercredi la conférence nationale des finances publiques, la première du genre. Mardi, lors de ses vœux à la presse, il avait réaffirmé son objectif visant à "stabiliser d'ici à cinq ans" la dépense publique.

"C'est une démarche à la fois volontaire, pragmatique et progressive", a déclaré le numéro 1 du gouvernement à l'issue de conférence. L'objectif premier du gouvernement est de réduire à zéro les déficits publics (somme du déficit de l'Etat, de la sécurité sociale et des collectivités locales), pour lesquels la France a été régulièrement rappelée à l'ordre par Bruxelles.

Une croissance de 2.25%

De 3% du PIB en 2005, ils devraient être ramenés à 2,6% en 2007, puis progressivement jusqu'à 0,1% en 2010. Parallèlement, la dette publique, qui dépasse largement le seuil de 60% du PIB préconisé par l'UE (66% prévu en 2006), devrait être ramenée à 59,9% en 2010.

Ces prévisions supposent une croissance de 2,25% par an, considérée comme une hypothèse basse par le gouvernement. Dans l'hypothèse d'une croissance annuelle de 3%, les déficits publics seraient résorbés d'ici 2009 et la dette atteindrait alors 59,3% du PIB.

Pour remplir ces objectifs, la CSG ne sera pas augmentée mais la réforme fiscale de 2007 ne sera pas suivie de nouvelles baisses d'impôts, a indiqué Dominique de Villepin.

Par ailleurs, le budget 2007 sera préparé "sur la base d'une évolution des dépenses de un point inférieure à l'inflation", a déclaré le Premier ministre, qui souhaite aussi limiter la hausse des dépenses de Sécurité sociale, et stabiliser celles des collectivités locales, auxquelles il a proposé un "pacte" en ce sens. "Nous avons besoin d'une prise de conscience collective" concernant la dette et les déficits, "ce qui implique beaucoup de dialogue", a-t-il fait remarquer.

Le gouvernement compte enfin céder, d'ici 2010, 5 à 10 milliards d'euros d'actifs non stratégiques par an (privatisations, ventes d'immeubles, ndlr) et affecter les recettes prioritairement au désendettement.

L'engagement du gouvernement

Dominique de Villepin s'était engagé à stabiliser rapidement la dépense publique dès la mi-décembre, au soir de la publication du rapport Pébereau, qui pressait la puissance publique de s'attaquer sans tarder à la colossale dette de l'Etat, dont le montant atteindra cette année 1.117 milliards d'euros.

La réunion de mercredi, accueillie dans ses murs par Thierry Breton, visait à marquer symboliquement l'engagement du gouvernement en ce sens, mais surtout à y associer les principaux acteurs de la dépense publique. Le fait que les organisations syndicales y aient participé, aux côtés de membres du gouvernement, du Parlement, des collectivités locales et des organismes de Sécurité sociale, "montre une unité de pensée sur l'objectif à atteindre", s'est réjoui le ministre de l'Economie.

"Il ne s'agit pas de nous renvoyer la responsabilité les uns sur les autres, mais au contraire de prendre collectivement la mesure du problème et d'identifier et de mettre en oeuvre les solutions nécessaires", a insisté Dominique de Villepin.

Cette conférence, qui sera désormais annuelle, devrait être suivie par la mise en place d'un comité d'orientation des finances publiques, annoncé par le président Chirac. Le Premier ministre a indiqué qu'il prendrait en juin devant le Parlement un engagement "chiffré, mais limité à l'année 2007, puisqu'au-delà de cette échéance, date prévue de l'élection présidentielle, son plan de désendettement n'est qu'une "recommandation".

(Dominique de Villepin mercredi/DR) Source LCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
 
Cap vers le désendettement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vers la sobriété heureuse
» Exporter la base Heredis vers une base MySQL ou Access
» Va vers la fourmi, paresseux 
» quand un enfant a des vers ... ?
» Comment Faire Passer Les Defunts Vers La Lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: