Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Corse

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Youssef
Invité



MessageSujet: Re: La Corse   Lun 30 Jan - 19:23

[quote:2de6="galea"]Que vous racontiez n'importe quoi, je veux bien, essayez de parler " français " ce sera mieux.

Nous avons du mal à traduire ! :lol!:[/quote]

Tu as du mal,.....tout court, cher ami
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: La Corse   Lun 30 Jan - 22:52

[quote:559f="Corsica Naziunale"][quote:559f="galea"]....Véga ...?.[b]ainsi[/b] que Galea....

???????????? ![/quote]

Comment se fait-il qu'il est sa rubrique sur ce forum? Mobi dois-je te rappeler la mal qu'il ta fait, les insultes racistes genre "enculé par un negre"... Peut t on m'expliquer ce rever de situation ????????????[/quote]

Les problèmes ont été réglés il me semble, en cas de problèmes, les MP sont là pour sa. Il y a un réglement, respectez le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
galea
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 87
Localisation : brignoles
Parti Politique : sans étiquette
Candidat : galea
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: la corse   Mar 31 Jan - 0:16

Le problème est que le " youssef " te fout la merde, tantot il a 21 ans, et maintenant il a 59 ans, il suffit de voir sur les messages " perso ! suffit de le viver et vous serez tranquilles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pourlhonneurdelafrance.net
Youssef
Invité



MessageSujet: Re: la corse   Mar 31 Jan - 0:53

[quote:c4ce="galea"]Le problème est que le " youssef " te fout la merde, tantot il a 21 ans, et maintenant il a 59 ans, il suffit de voir sur les messages " perso ! suffit de le viver et vous serez tranquilles .[/quote]


Il est ecrit sur la carte professionnelle de "Youssef", dont les initiales sont je te le rappelle M.D, que sa date de naissance est le 06/04/81. Donc le "youssef" n a ni 21 ans ni 59, mais....24ans.

Et pourquoi me virer ? Car je démonte ton programme ligne par ligne ? Eh mon vieux, tu croyais faire l unanimite avec un tel programme ?
Revenir en haut Aller en bas
grincheux
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : PAS EN FRANCE
Parti Politique : UNIONE NAZIUNALE
Candidat : LE PEUPLE CORSE
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: La Corse   Mar 21 Fév - 23:20

Colonisation de la corse.

La corse n'est pas devenue française par décision démocratique mais par les armes et par rachat aux italiens. Rien de très volontaire dans cette démarche de devenir des français. La corse etait constitué d'une démocratie et d'une constitution bien avant les français ou les américains, d'aucun disent que notre constitution a inspiré celles des français et des américains.

La corse a subit une colonisation dès son annexion en 1769 et les lois dites "coloniales" ont été arrété entre les deux guerres.

Je vous conseille la lecture, du livre de Pierre françois valluet, Corse : Independance ? Qui relate toutes ces lois colonniales pour mettre l'économie insulaire en totale dépendance. Je précise que l'auteur est Français et loin de nous apporter un quelconque soutien.

Je citerai aussi Rocard qui n'est pas de votre entourage politique

son intervention a l'assemblée ou au senat avait jeter un froid politique reconnaissant de fait le système coloniale en corse.

[quote]MICHEL ROCARD (31 aout 2000) :

"Il y a une révolte corse. On ne peut espérer la traiter sans la comprendre. Il faudrait tout de même se rappeler :

- que lorsque Louis XV acheta les droits de suzeraineté sur la Corse à la République de Gênes, il fallut une guerre pour prendre possession de notre nouveau domaine. La France y perdit plus d'hommes que pendant la guerre d'Algérie.

- que la Corse est restée " gouvernement militaire " jusque tard dans le XIXe siècle, avec tout ce que cela implique en termes de légalité républicaine.

- que, pendant la guerre de 1914-1918, on a mobilisé en Corse, ce qu'on n'a jamais osé faire sur le continent, jusqu'aux pères de six enfants.

- que, de ce fait, encore en 1919, il n'y avait pratiquement en Corse presque plus d'hommes valides pour reprendre les exploitations agricoles. Les tout jeunes n'ont pas eu le temps de recevoir la transmission des savoir-faire. C'est ainsi qu'ils sont devenus postiers et douaniers.

- que c'est donc à ce moment que la Corse devient une économie assistée, ce qu'elle n'était pas auparavant. L'apparition de la " paresse corse " dans les blagues, les chansons et le folklore datent de là. On n'en trouve pas trace avant.

- que, d'autre part, le droit successoral traditionnel corse était fort différent du code civil. C'est ainsi que les " métropolitanisés ", si j'ose dire, Corses ou non-Corses, se sont injustement appropriés, bien des terres ancestrales. C'est aussi la raison principale pour laquelle beaucoup d'agriculteurs corses traditionnels n'ont pas de titres de propriété leur permettant d'obtenir du crédit.

- que, de la même façon, le code civil ne prévoit pas, et interdit même, la propriété collective. Or tout l'élevage corse, et notamment celui des porcs - la charcuterie corse est justement célèbre -, se faisait sur terres de pacage collectives.

- que la tuerie d'Aléria, les 21 et 22 août 1975, a été ressentie comme la fin de tout espoir d'une amélioration consécutive à des discussions avec le gouvernement de la République et a donné le signal du recours à la violence, parce que tous les Corses, je crois sans exception, ont très bien compris que jamais une riposte pareille à une occupation de ferme n'aurait pu avoir lieu dans l'Hexagone.

- que, d'ailleurs, treize ans auparavant, la Corse avait reçu du gouvernement français un autre signal dangereux. Suite à des incidents survenus, déjà, à la fin des années 50, le gouvernement créa la Société de mise en valeur de la Corse, Somivac. Elle avait charge de racheter des terres disponibles, en déshérence ou non, de les remembrer, d'y tracer voies et chemins, d'y amener l'irrigation dans certains cas, puis de les revendre à des paysans corses. Les quatre cents premiers lots furent prêts à la vente au tout début 1962. De Paris vint l'ordre d'en réserver 90 % pour les pieds-noirs rentrant d'Algérie. 90 %, pas 15 % ou même 50 % ! Ce pourcentage est une incitation à la guerre civile.

- que l'on fit, en 1984, une découverte étrange. Le président Giscard d'Estaing, vers 1976 ou 1977, avait pris la sage décision d'assurer à la Corse la " continuité territoriale ", c'est-à-dire la prise en charge par l'Etat de tout surcoût de transport lié à son insularité. Sept ou huit ans après - est-ce stupidité, manque de courage ou concussion ? -, l'administration avait assuré la continuité territoriale pour les transports de personnes et pour les transports de marchandises de l'Hexagone vers la Corse, mais pas dans le sens inverse ! Les oranges corses continuaient d'arriver à Marseille avec des frais de transport plus élevés que celles qui venaient d'Israël. Pour les vins et la charcuterie, ce fut la mort économique.

- et qu'enfin la Corse, comme la Martinique et la Guadeloupe, a subi pendant bien des décennies un monopole de pavillon maritime imposé par l'Etat, avec les conséquences asphyxiantes que l'on devine."[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Corse   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Corse
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)
» SÉMAPHORE - SAGRO (Haute-Corse)
» Corse : un adolescent tue toute sa famille
» ***Polyphonie Corse !***
» ballade en train en corse RAFFALLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Analyse :: Votre avis sur...-
Sauter vers: