Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain !

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain !   Lun 16 Jan - 21:16

[b][u]Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain social[/u]

PARIS (Reuters) - A seize mois de l'élection présidentielle, Dominique de Villepin accélère le rythme de sa bataille pour l'emploi avec un contrat pour les jeunes et le lancement d'un chantier miné de modernisation sociale.[/b]

"Nous sommes à un an et demi des grandes échéances, nous avons une chance inouïe de faire quelque chose, de faire bouger les lignes", a déclaré lundi le Premier ministre.

Partant du constat que la situation des jeunes sur le marché du travail "peut difficilement être pire qu'aujourd'hui", Dominique de Villepin s'est défendu de mener "une opération coup de poing". Il a affirmé sa volonté de faire sortir les moins de 26 ans de la "trappe à précarité".

Aujourd'hui, près de 23% des jeunes sont au chômage, plus du double de la moyenne nationale, soit 618.000 personnes.

Mesure-phare du dispositif présenté lundi, la création d'un contrat à durée indéterminée spécifique pour les jeunes. S'il ne s'agit pas d'une extension proprement dite du contrat nouvelles embauches, lancé en août dans les très petites entreprises, le "contrat première embauche" emprunte beaucoup au CNE.

Le CPE prévoit une "période de consolidation de l'emploi" de deux ans, semblable à la période d'essai du CNE, mais Dominique de Villepin a insisté sur les garanties offertes aux jeunes, notamment en matière d'intégration des stages ou CDD dans la période d'essai ou de droit à indemnisation du chômage après quatre mois passés dans l'entreprise.

Pour contrebalancer cette inspiration libérale, le Premier ministre a annoncé des dispositifs plus "sociaux", comme l'indemnisation des jeunes effectuant des stages de plus de trois mois et la fixation d'un objectif "quantifié" de jeunes en alternance dans les entreprises de plus de 250 salariés.

Il a souligné que ces mesures seraient inscrites dans la loi sur l'égalité des chances, qui sera discutée à la mi-février au Parlement.

Le plan dévoilé lundi comprend aussi des propositions pour inciter les seniors à travailler plus, dont l'élargissement du cumul emploi-retraite pour les bas salaires, le renforcement de la surcote pour ceux qui travaillent au-delà de l'âge de la retraite et la mise en place d'une retraite progressive permettant de travailler à mi-temps à partir de 60 ans.

LES SYNDICATS ET LA GAUCHE VENT DEBOUT

D'autres mesures prévoient la possibilité pour les salariés de travailler en intérim, en plus de leur emploi à temps partiel ou à temps plein, ou de s'engager dans une autre entreprise, avec l'accord de l'employeur.

Dans la guerre qui ne dit pas son nom avec le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, candidat déjà en campagne, Dominique de Villepin, devenu en six mois un présidentiable crédible, veut utiliser tous ses atouts et priver ainsi son rival de sa force de proposition.

Le Premier ministre s'est ainsi dit prêt à lancer la troisième étape de la bataille de l'emploi et a demandé à deux de ses ministres, Jean-Louis Borloo et Gérard Larcher, d'ouvrir "dès la semaine prochaine" des discussions avec les partenaires sociaux sur le financement de la protection sociale, la "réforme globale du contrat de travail" et les allègements de charges sur les heures supplémentaires.

Les syndicats et la gauche sont d'ores et déjà vent debout contre ces nouvelles offensives de la bataille pour l'emploi.

"Avec le CPE pour les jeunes, le CDD pour les seniors, le CNE pour (les entreprises de) moins de 20 salariés, c'est le CDI qui est de plus en plus pris en tenaille, ce que confirme le Premier ministre en annonçant un débat sur le contrat de travail", a dit Force ouvrière.

La CFDT a dénoncé la mise en place d'un "CNE jeunes" qui créera "toujours plus de précarité".

La CGT a estimé que la France franchissait "une marche importante vers l'institutionnalisation d'un contrat précaire pour tous" et a appelé à une action syndicale unitaire.

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, a dénoncé un "éclatement du droit du travail".

Pour Alain Bocquet, président du groupe communiste à l'Assemblée nationale. Dominique de Villepin "promet de vrais et bons emplois mais rogne les protections contre les licenciements" et "cautionne le recours massif des employeurs aux stages et aux petits boulots".


[b]© Reuters 2006. Tous droits réservés. [/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
La DROITE.
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain   Mar 17 Jan - 0:51

[quote:733e="Alexandre"][b][u]Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain social[/u]

PARIS (Reuters) - A seize mois de l'élection présidentielle, Dominique de Villepin accélère le rythme de sa bataille pour l'emploi avec un contrat pour les jeunes et le lancement d'un chantier miné de modernisation sociale.[/b]

"Nous sommes à un an et demi des grandes échéances, nous avons une chance inouïe de faire quelque chose, de faire bouger les lignes", a déclaré lundi le Premier ministre.

Partant du constat que la situation des jeunes sur le marché du travail "peut difficilement être pire qu'aujourd'hui", Dominique de Villepin s'est défendu de mener "une opération coup de poing". Il a affirmé sa volonté de faire sortir les moins de 26 ans de la "trappe à précarité".

Aujourd'hui, près de 23% des jeunes sont au chômage, plus du double de la moyenne nationale, soit 618.000 personnes.

Mesure-phare du dispositif présenté lundi, la création d'un contrat à durée indéterminée spécifique pour les jeunes. S'il ne s'agit pas d'une extension proprement dite du contrat nouvelles embauches, lancé en août dans les très petites entreprises, le "contrat première embauche" emprunte beaucoup au CNE.

Le CPE prévoit une "période de consolidation de l'emploi" de deux ans, semblable à la période d'essai du CNE, mais Dominique de Villepin a insisté sur les garanties offertes aux jeunes, notamment en matière d'intégration des stages ou CDD dans la période d'essai ou de droit à indemnisation du chômage après quatre mois passés dans l'entreprise.

Pour contrebalancer cette inspiration libérale, le Premier ministre a annoncé des dispositifs plus "sociaux", comme l'indemnisation des jeunes effectuant des stages de plus de trois mois et la fixation d'un objectif "quantifié" de jeunes en alternance dans les entreprises de plus de 250 salariés.

Il a souligné que ces mesures seraient inscrites dans la loi sur l'égalité des chances, qui sera discutée à la mi-février au Parlement.

Le plan dévoilé lundi comprend aussi des propositions pour inciter les seniors à travailler plus, dont l'élargissement du cumul emploi-retraite pour les bas salaires, le renforcement de la surcote pour ceux qui travaillent au-delà de l'âge de la retraite et la mise en place d'une retraite progressive permettant de travailler à mi-temps à partir de 60 ans.

LES SYNDICATS ET LA GAUCHE VENT DEBOUT

D'autres mesures prévoient la possibilité pour les salariés de travailler en intérim, en plus de leur emploi à temps partiel ou à temps plein, ou de s'engager dans une autre entreprise, avec l'accord de l'employeur.

Dans la guerre qui ne dit pas son nom avec le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, candidat déjà en campagne, Dominique de Villepin, devenu en six mois un présidentiable crédible, veut utiliser tous ses atouts et priver ainsi son rival de sa force de proposition.

Le Premier ministre s'est ainsi dit prêt à lancer la troisième étape de la bataille de l'emploi et a demandé à deux de ses ministres, Jean-Louis Borloo et Gérard Larcher, d'ouvrir "dès la semaine prochaine" des discussions avec les partenaires sociaux sur le financement de la protection sociale, la "réforme globale du contrat de travail" et les allègements de charges sur les heures supplémentaires.

Les syndicats et la gauche sont d'ores et déjà vent debout contre ces nouvelles offensives de la bataille pour l'emploi.

"Avec le CPE pour les jeunes, le CDD pour les seniors, le CNE pour (les entreprises de) moins de 20 salariés, c'est le CDI qui est de plus en plus pris en tenaille, ce que confirme le Premier ministre en annonçant un débat sur le contrat de travail", a dit Force ouvrière.

La CFDT a dénoncé la mise en place d'un "CNE jeunes" qui créera "toujours plus de précarité".

La CGT a estimé que la France franchissait "une marche importante vers l'institutionnalisation d'un contrat précaire pour tous" et a appelé à une action syndicale unitaire.

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, a dénoncé un "éclatement du droit du travail".

Pour Alain Bocquet, président du groupe communiste à l'Assemblée nationale. Dominique de Villepin "promet de vrais et bons emplois mais rogne les protections contre les licenciements" et "cautionne le recours massif des employeurs aux stages et aux petits boulots".


[b]© Reuters 2006. Tous droits réservés. [/b][/quote]
je l'aime pas monsieur de Villepin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain !   Mar 17 Jan - 0:53

Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
La DROITE.
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain !   Mar 17 Jan - 0:54

[quote:4ef6="Alexandre"]Pourquoi?[/quote]
par ce que il est comme Sarkozy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain !   Mar 17 Jan - 0:57

[quote:a652="La DROITE."][quote:a652="Alexandre"]Pourquoi?[/quote]
par ce que il est comme Sarkozy :study:[/quote]

Super arguments, développe le maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dominique de Villepin passe à l'offensive sur le terrain !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA RÉUTILISATION DES DONNÉES PUBLIQUES (Dossier)
» Marché des smartphones : Android règne et Windows Phone passe à l’offensive
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Le temps qui passe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: