Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Aïd al-Adha : Sarkozy répond à Bardot!

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Aïd al-Adha : Sarkozy répond à Bardot!   Mer 18 Jan - 1:16

[b][u]Aïd al-Adha : Sarkozy répond à Bardot[/u]

Nicolas Sarkozy assure vouloir promouvoir "une meilleure protection animale". Il répond ainsi à une lettre dans laquelle Brigitte Bardot critiquait la passivité du ministre de l'Intérieur face aux pratiques d'abattage des moutons dans le cadre de la fête de l'Aïd al-Adha.
[/b]

"Au delà de la gestion annuelle de l'Aïd-al-Adha, je souhaite que les pratiques d'abattage rituel évoluent, pour assurer une meilleure protection animale". Voici la réponse écrite de Nicolas Sarkozy à la lettre de Brigitte Bardot.

L'actrice avait accusé la semaine dernière le ministre de l'Intérieur et des Cultes de "lâcheté" face aux conditions d'abattage des moutons à l'occasion de la fête musulmane de l'Aïd el-Adha, affirmant que la France est devenue la "terre d'accueil des égorgeurs". Elle exigeait notamment que la méthode d'électronarcose, qui permet d'étourdir les animaux sacrifiés pour la viande hallal avant la saignée soit impérativement mise en place.

Evoquant la jurisprudence de la Cour européenne des Droits de l'Homme en ce sens, le ministre de l'Intérieur rappelle à l'actrice, contemptrice de longue date du sacrifice religieux de moutons, que "le gouvernement ne peut pas interdire par décret, sans condition, l'abattage sans étourdissement, car cela méconnaîtrait directement la liberté religieuse". "La seule voie d'action possible est celle de la persuasion. Mon objectif est de parvenir à une véritable évolution des esprits et donc des pratiques", écrit Nicolas Sarkozy.

Le ministre de l'Intérieur se félicite que le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Dalil Boubakeur, se soit "montré ouvert à la généralisation de la pratique de l'étourdissement par électronarcose"."Je souhaite, désormais, que le CFCM se saisisse formellement de cette question et se prononce de manière explicite, pour engager l'ensemble des musulmans de France dans une démarche conforme aux attentes d'une majorité de nos compatriotes à l'égard du bien-être animal".

Le ministre réfute les critiques de Brigitte Bardot à son endroit, un "mauvais procès" selon lui, rappelant qu'il avait donné des "instructions très fermes pour que l'abattage rituel s'effectue, lors de l'Aïd-al-Adha, dans des abattoirs conformes aux normes". "En toute amitié, écrit Nicolas Sarkozy, je ne peux pas vous laisser penser que j'aurais été inactif depuis notre entretien du 5 octobre dernier".

Source LCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
GhostBiker
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 46
Parti Politique : Aucun
Candidat : Dagobert 1er
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Aïd al-Adha : Sarkozy répond à Bardot!   Mar 31 Jan - 16:23

" le gouvernement ne peut pas interdire par décret, sans condition, l'abattage sans étourdissement, car cela méconnaîtrait directement la liberté religieuse "

La pretendue republique laique doit elle obeir aux dictats religieux et en particulier musulman ? mais il est vrai que Sarko est pour la proliferation des mosquees...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aïd al-Adha : Sarkozy répond à Bardot!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy
» Carla Bruni Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: