Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Le football français rattrapé par ses fantômes

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 32
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Le football français rattrapé par ses fantômes Empty
MessageSujet: Le football français rattrapé par ses fantômes   Le football français rattrapé par ses fantômes EmptyLun 23 Jan - 22:27

[b][u]Le football français rattrapé par ses fantômes[/u]

PARIS (Reuters) - Les accusations de Jean-Jacques Eydelie sur des pratiques douteuses à l'Olympique de Marseille du temps de Bernard Tapie remettent au premier plan la période la plus sombre du football français, au moment où la justice s'active sur de nombreux dossiers.[/b]

Le dossier Valenciennes-OM, jugé depuis des années et rangé au rayon des archives, refait surface et fait rejaillir une ère durant laquelle le football se jouait souvent de la morale et de la justice.

Condamné en 1995 à un an de prison avec sursis pour avoir joué les intermédiaires dans l'affaire de corruption VA-OM, Jean-Jacques Eydelie a affirmé dans une interview publiée samedi par L'Equipe-Magazine que "tricher était devenu une seconde nature" au sein du club marseillais, dont Bernard Tapie était alors président.

Bernard Tapie a réagi en parlant de coup monté et en annonçant qu'il allait porter plainte en diffamation contre le joueur et l'hebdomadaire coupable d'avoir recueilli ses confessions.

Même son de cloche du côté de Jean Fernandez, l'actuel entraîneur de l'OM, qui fut présent à des rôles divers pendant la période incriminée et occupait les fonctions d'entraîneur du club au début de la saison 1992-93.

"L'OM que j'ai connu, c'était la meilleure équipe du championnat", a déclaré Jean Fernandez aux journalistes après le décrassage de dimanche.

"Je ne vois pas pourquoi on serait allé truquer les matches ou se doper. A ce moment-là, on est l'une des meilleures équipes européennes, comme Lyon aujourd'hui", a-t-il poursuivi.

"TRUC DE FOU"

Jean Fernandez, qui rappelle que l'affaire VA-OM a été jugée, parle de "truc de fou" et s'insurge notamment contre les accusations de dopage formulées par Jean-Jacques Eydelie, qui affirme que les joueurs ont reçu des injections dans les vestiaires avant la finale de Coupe d'Europe de 1993, remportée 1-0 par l'OM face au grand Milan AC.

D'autres, à commencer par Arsène Wenger, l'ennemi intime de Bernard Tapie qui entraînait Monaco de 1987 à 1994, disent n'être absolument pas surpris par les déclarations de l'ancien Marseillais.

"On parle ici de la pire période qu'a connue le football français", déclare le manager d'Arsenal dans L'Equipe de lundi. "Il était grangrené de l'intérieur par les méthodes de Tapie à Marseille."

Bernard Tapie a disparu depuis du paysage mais plusieurs affaires en cours démontrent que le football français doit encore s'acheter une conduite.

La principale, dite des comptes de l'OM, concerne une nouvelle fois Marseille. Quatorze personnes, dont l'actionnaire majoritaire Robert Louis-Dreyfus et l'ex-entraîneur Rolland Courbis, comparaîtront en correctionnelle en mars pour des malversations présumées en marge d'une quinzaine de transferts de joueurs entre 1997 et 1999.

Dans une interview publiée la semaine dernière par La Provence, Rolland Courbis évoquait des "astuces traditionnelles pour économiser les charges et défiscaliser les joueurs" tout en affirmant ne pas en être personnellement responsable.

COMMISSIONS OCCULTES

Le Paris Saint-Germain est également sur la sellette. Une procédure judiciaire ouverte en janvier 2005 se poursuit sur l'existence éventuelle de commissions occultes en marge de plusieurs transferts, notamment celui du Brésilien Ronaldinho, acheté en 2001 au club brésilien de Gremio et vendu en 2003 à Barcelone.

L'existence possible d'un réseau de paris truqués intéresse par ailleurs au plus haut point la justice française. Une enquête de police est en cours à Metz sur une tentative de corruption présumée avant la rencontre Metz-Lyon de Ligue 1, le 22 octobre dernier (0-4).

Un agent de plusieurs joueurs du FC Metz aurait été contacté avant la rencontre par des personnes impliquées dans des paris à l'étranger, qui souhaitaient des joueurs messins qu'ils "lèvent le pied".

Arsène Wenger souligne que les instances françaises ont "fait le travail" dans le sillage de l'affaire VA-OM.

"Aujourd'hui, la corruption, me semble-t-il, a disparu dans le football français", affirme-t-il.

La justice n'en a pas pourtant pas terminé avec le sport préféré des Français.


[b]© Reuters 2006. Tous droits réservés. [/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
 
Le football français rattrapé par ses fantômes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» François-Eugène VIDOCQ
» Les françaises font beaucoup d'enfants, mais de plus en plus
» Le poids moyen des français ne cesse d’augmenter.
» Françoise Dorléac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Les forums des autres tendances politique :: Les tendances Socialistes et Communistes-
Sauter vers: