Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mieux vaux l’excès de caricature à l’excès de censure

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Mieux vaux l’excès de caricature à l’excès de censure   Ven 3 Fév - 23:22

[img]http://www.u-m-p.org/site/photos/nsarkozy_unep.jpg[/img]

[b] « La caricature, c'est l'excès. A tout prendre, je préfère l'excès de caricature à l'excès de censure » a déclaré le président de l’UMP invité de l’émission "Questions qui fâchent" sur LCI, jeudi 2 février. Et rappeler que la démocratie, « c’est la possibilité de critiquer, d'échanger des arguments » ou encore « de caricaturer surtout par le biais des dessins ». Et cela, « ce n’est pas négociable ».[/b]

« Pourquoi ferait-on un sort particulier à une religion » plutôt qu’à une autre s’est-il interrogé faisant référence aux nombreuses fois où « l'église catholique a été soumise au feu de la caricature ». Et si les représentants de la religion catholique ont « protesté intellectuellement pour défendre ses convictions », « cela n'a pas été au-delà ». Il a rappelé dans tous les cas que si « la caricature va au-delà du raisonnable, ce sont aux tribunaux d'en juger et non pas les autorités religieuses ou gouvernementales ». Et d’ajouter : « quand je vois qu'il y a des fatwas qui sont lancées sur les Danois (...) et que l'on prend pour cible la totalité des ressortissants et des soldats danois, c'est rien moins qu'extrêmement choquant. (…). Cela en dit long sur les conceptions démocratiques d'un certain nombre d'acteurs ».

Sur l’islam il a appelé à ne pas faire d’amalgame entre cette « religion de paix » et le terrorisme. Et rappeler son combat en tant que ministre des Cultes pour que l’islam de France ait un organisme représentatif (le CFCM) et que « soit reconnu pour tous les musulmans de France le droit de prier et de transmettre leur foi dans des conditions normales ».

Pour lui, « l’amalgame va dans le sens des terroristes », qui « ne veulent pas simplement gagner la bataille de la terreur mais gagner la bataille des idées » : « les terroristes ont un projet politique insensé qui consiste à créer un choc hypothétique des civilisations et d’expliquer à un milliard de musulmans à travers le monde qu’ils sont opprimés par l’occident et qu’il faut renverser les régimes démocratiques qui sont leurs ennemis ».

Quant à la révocation du directeur de la publication de France Soir après la publication des caricatures de Mahomet, il a jugé l’attitude de celui qui a pris une telle décision peu conforme « à une pratique démocratique normale » au regard de la liberté de la presse.

La France est prête pour le changement

Il a apporté un soutien appuyé au « contrat première embauche » tout en réaffirmant sa conviction qu’en « France on a pas tout essayé contre le chômage ». Avec cinq fois plus de jeunes au chômage que nos voisins, « moderniser maintenant, est la seule solution possible » a-t-il lancé. Et de citer l’exemple d’autres pays, comme le Danemark, la Hollande ou la Grande-Bretagne qui ont résolu avec succès le problème de l’emploi chez les jeunes mais aussi chez les plus de 50 ans. Il a pointé un des problèmes français qui consiste à «se mobiliser contre toutes les réformes avant même qu’elles aient été » éprouvées. Et déplorer le peu des préoccupations des syndicats à l’égard de ceux qui n’ont pas d’emplois. C’est donc « au gouvernement, non pas d’attendre de convaincre les syndicats mais de prouver » que cette politique « est efficace ».

Partisan dès 2002 d’un rythme des réformes très fort, il a regretté que le contexte du deuxième tour de l’élection présidentielle n’ait pas permis de trancher les grands débats entre la gauche et la droite. Aujourd’hui, « la France est prête à la rupture et pour le changement »a-t-il affirmé.


Le choix du candidat en 2007 soumis aussi au vote des sympathisants

Nicolas Sarkozy a annoncé qu’une réflexion était en cours pour élargir aux sympathisants le droit réservé aux adhérents, de voter pour le candidat qui sera soutenu par l’UMP à l'élection présidentielle de 2007. Et d’imaginer un dispositif avec « deux urnes : l'urne réservée aux adhérents de l'UMP, l'autre réservée aux sympathisants, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas une cotisation mais qui accepteraient d'être sur nos fichiers, se reconnaissant dans nos valeurs ».

[url=http://www.u-m-p.org/site/InterviewAffiche.php?IdActualite=992]Consultez l'integralité du script[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
saco
Invité



MessageSujet: Re: Mieux vaux l’excès de caricature à l’excès de censure   Sam 4 Fév - 1:28

C'est une réponse intelligente à mon avis et cela malgré que je ne suis pas fan de Sarkozy.

saco
Revenir en haut Aller en bas
 
Mieux vaux l’excès de caricature à l’excès de censure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noé # Tu ne m’impressionnes pas tu sais. Sous tes grands airs de j’ai tout vu, tout connu, rien ne m’atteint... Je pense que tu meurs de trouille. Je pense que tu vaux beaucoup mieux que ce que tu veux montrer.
» Paint.NET un logiciel d'images GRATUIT mieux que des logiciels payants
» Projection du documentaire 'Demain, j'irai mieux'
» mieux conduire pour consommer moins
» Excès de vitesse : combien ça coûte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: