Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy   Jeu 2 Mar - 19:35

[b][u]Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy[/u]

Après les incidents entre supporteurs parisiens samedi soir près de Nantes, le ministre de l'Intérieur entend faire la guerre aux plus violents d'entre eux. Nicolas Sarkozy, qui répète depuis plusieurs mois son intention de "débarrasser des voyous les stades", a prévenu mercredi qu'il entendait permettre des dissolutions de groupes de supporteurs violents. [/b]

Supporteur affiché du Paris SG, Nicolas Sarkozy annonce mercredi le prochain dépôt d'un projet de loi "permettant la dissolution des associations de supporteurs dont les membres se livreraient à des comportements violents" dans un courrier aux présidents du Paris SG, Pierre Blayau, et de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez. "Je ne vois pas pourquoi on doit tolérer des comportements de sauvages organisés par des associations dont nous connaissons l'adresse, la raison sociale", a justifié mercredi soir sur Canal Plus Nicolas Sarkozy expliquant viser "tout particulièrement certaines associations ultras du PSG". Il s'en est pris aux hooligans qualifiés de "sauvages", de "débiles" et a jugé que les responsables des groupes "se moquaient du monde". Le ministre s'en est aussi pris à "une partie des supporteurs de l'OGC Nice (qui) donne une image détestable du football".

Des mesures votées avant la fin de l'année

Dans sa lettre à MM. Thiriez et Blayau, le ministre explique que "semaine après semaine, les incidents violents liés aux rencontres de football se répètent". Samedi, après un match de Ligue 1 entre Nantes et leur club, des supporteurs de deux groupes rivaux du Paris SG se sont "tapés dessus à coups de haches et de gourdins" selon Sarkozy et ont occasionné d'importants dégâts dans une station-service de Loire-Atlantique. L'horaire de la rencontre entre Paris et Marseille, dimanche au Parc des Princes, a été avancé à 17h00 afin de diminuer les risques de violences.

Dans son courrier, Nicolas Sarkozy annonce aux deux dirigeants que la mesure d'interdiction administrative de stade, votée par les parlementaires fin 2005, serait "applicable sous trois semaines", une fois son décret d'application publiée. Cette disposition permettra aux préfets d'interdire l'accès aux stades à des fauteurs de troubles, sans attendre un jugement pénal. Les bannis pourraient être contraints de "pointer" auprès des autorités ou être assignés à résidence aux heures des rencontres. Pour aider les préfets, "la création d'un fichier spécifique des interdits de stade est à l'étude", écrit Nicolas Sarkozy à MM. Blayau et Thiriez.

Responsabiliser les clubs

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy annonce qu'il a donné le 10 février des consignes de fermeté à ses services avec comme priorité "l'interpellation des fauteurs de troubles" et "la surveillance de l'ensemble des transports collectifs utilisés par les supporteurs à risques". Mais le ministre de l'Intérieur, qui a souvent dit sa colère d'avoir à mobiliser des centaines de policiers en marge de matches, entend mettre les responsables du football français devant leurs responsabilités.

Dans son courrier, il demande aux clubs "un contrôle plus effectif devant assister aux matches" afin "d'en interdire l'accès aux individus considérés comme violents, ainsi que cela se passe dans certains pays voisins". "Je préfère un stade avec des places vides plutôt qu'être mal accompagné", a expliqué Nicolas Sarkozy. A Marseille, par exemple, les groupes de supporteurs ont la maîtrise des abonnements, qu'ils vendent eux-mêmes. L'Olympique de Marseille n'a donc guère de moyen de connaître l'identité exacte des spectateurs assistant aux rencontres au stade vélodrome.

Source: LCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy   Jeu 2 Mar - 23:11

Perso, je n'aime pas le foot, mais il est vrai qu'il faut faire quelque chose à propos des ces "violences footbalistiques"

Ces "hooligans" sont connus, des forces de police et des dirigeants des clubs.

Pas besoin de faire des lois spécifiques, il suffit de leurs interdire totalement l'accés aux stades, ni plus ni-moins.

De plus : ces violences (en ligue 1) sont le fait de supporters de deux clubs : P.S.G. et l'O.M. que la F.F.F. leur fassent jouer leurs matches à "hui clos" un saison entiére, et on verra si les dirgeants ne prendront pas des mesures dragstiques concernant ces "supporters" (finances obligent)

Enfin, ce que j'en dit .... .......

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Miss Sarkozy
Maire
Maire
avatar

Nombre de messages : 103
Parti Politique : Etudiante et assistante d'éducation
Candidat : Le sport (Le PSG) et la Politique sarkozyste!!!
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy   Dim 5 Mar - 17:41

C'est sûr que d'assister à un tel degré de violence entre les supporters d'une même équipe donne une image bien sombre du football.
Nicolas Sarkozy a parfaitement raison de sanctionner de tels comportements!
Le sport doit rester un domaine sein dans lequel règne un esprit positif, dit "sportif". Or, ça fait défaut bien souvent, et pas seulement dans le foot!
Vive la politique de fermeté de Sarko!
Enfin parler de huit clos est bien trop léger même si dans l'absolu, ce serait la solution efficace! Une pénalité pour des supporters qui sont toute la honte d'un club! Notons juste que le foot est avant tout un marché lucratif financièrement! Une affiche PSG / OM à huit clos? Trop de pertes pour les clubs et les dirigeants...

PS: Et allez Paris ce soir face à l'OM! Paris = Capitale, Marseille = Capitule : la preuve en est faite puiqu'ils alignent leur équipe de CFA. Notons que grâce à Sarko, justement, le match avait été avancé à 17 au lieu de 21h pour éviter les débordements nocturnes. De plus, des agents ont été mobilisés pour faire respecter l'ordre. Marseille ne daigne pas venir au Parc des Princes.. tant pis! Il est juste bon de rappeler que les Parisiens, lors du match allé au Vélodrome, ont été ébranlés dans les vestiaires marseillais puisqu'on les a intoxiqués avec de l'amoniaque! Etrange car aucune mesure de sanction n'a été prise! Alors arrêtons de jouer les sensiblards et que les sportifs rentrent sur le terrain en se comportant vraiment comme tels!
J'avoue que je ne suis pas forcément objective étant une pro-parisienne!!
Mais allez Paris quand même ce soir! 3 points offerts par l'OM...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tibo13
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Marseille
Parti Politique : UMP
Candidat : Sarkozy
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy   Mar 7 Mar - 21:57

Pour mon premier message sur ce forum, je vais essayer d'apporter mon poit de vue de maniere objective...

Sur la violence dans les stades, je pense être assez bien placé pour en parler, car je suis supporter marseillais, je me considere comme ayant une mentalité ultra et je suis mon équipe à domicile et aussi à l'éxterieur le plus souvent possible...

Concernant la volonté de Nicolas Sarkozy de vouloir eradiquer la violence dans les stades, que puis je dire d'autres à part affirmer que c'est normal ? Pourquoi une famille n'aurait elle pas le droit de venir voir un match de football ? Pourquoi ne pourrait on pas encourager son equipe, chanter, preparer des spectacles sans parler de Violence ? Pourquoi les ULTRAS sont Ils trop souvent identifiés et assimilés à des hooligans ? A partir de ces notions, il me semble normal d'essayer d'éclairer un minimum la situation.
Comme le monde des tribunes est souvent mal connu du grand publique (Ce qui est tout a fait normal...), je vais essayer d'apporter quelques ellements a votre reflexion...

Tout d'abord ne melangeons pas tout, en France (car c'est bien ce qui nous interesse), parmis les differents types de supportérisme (action de supporter...) on en releve deux principalement qui nous interesse vis à vis du sujet :

- Les ULTRAS : Comme leur nom l'indique, nous sommes des supporters qui ne reculent jamais pour aller supporter leur equipe : Partout et toujours. Les ULTRAS NE PRONNENT GENERALEMENT PAS LA VIOLENCE. Cependant, comme partout et le monde des tribunes étant une micro société, effectivement parfois, des rixes en ULTRAS existent.

- Les hooligans : Voilà des individus qui ne se deplacent que pour se battre. Ils defendent leur couleur par la violence a travers des combat prevu ou organisé à l'avance avec leurs adversaires.


EN France, la majorité des groupes sont ULTRAS (du moins officiellement) et il est faux de dire qu'il y a de nombreux Hooligans. C'est à Paris principalement quils se regroupent. Nantes en a quelques uns et on peut trouver des groupuscules dans la plus part des clubs de L1. Mais additionés, on est bien en dessous de 1000 holligans en France ! 500 peut etre. D'où les precautions a prendre avec les images des medias.

Concernant les propositions de Nicolas sarkozy, je ne peut que les accepter ! Elles sont normales et logiques ! La violence n'a pas de passe droit. Donc combattons la violence aussi bien en dehors des stade que dedans.
Cependant, il ne fait pas se tromper de cibles. A marseille par exemple, il n'y a PAS DE HOOLIGANS, uniquement des Ultras,et il est important que l'activité Ultras, lorsque elle est dans son bon droit, ne soit pas assimilé à cette violence automatiquement et par conséquent soit victime d'une repression qui ne serait pas legitime...

J'ai essayé de donner mon avis objtectiveement. SI vous avez des questions sur le monde des tribunes et la politique qui se retorvent souvent (helas), je me ferai un plaisir d'y repondre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les supporteurs violents dans le collimateur de Sarkozy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Révision de la LPM: le corporatisme des APNM dans le collimateur.
» Les hôpitaux militaires dans le collimateur
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Kadhafi poignarde Sarkozy dans le dos
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: