Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 30
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'   Dim 26 Mar - 13:51

[b][u]Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'ampleur"[/u]

NICE (Reuters) - Au terme d'une tournée en Provence, la socialiste Ségolène Royal a reconnu samedi soir que son "capital sympathie" auprès des militants socialistes, comme des gens de la rue, prenait "de l'ampleur".[/b]

Dans un entretien à Reuters, la présidente de la Région Poitou-Charentes a cependant tenu à préciser qu'elle ne brûlait pas les étapes et que son passage en région Provence-Alpes-Côte d'Azur n'était en rien un "tour de chauffe" avant la présidentielle.

"Je viens juste à l'invitation des fédérations pour rencontrer les militants socialistes et, au-delà, des citoyens qui ont envie de préparer l'avenir, je viens pour répondre à des questions, dialoguer et écouter", a dit l'ancienne ministre qui finissait sa journée à Nice après deux escales dans les Bouches-du-Rhône, à Marseille et Vitrolles.

"Les sondages ne font pas une élection", a fait remarquer celle que les enquêtes d'opinion donnent souvent favorite à la candidature socialiste pour la présidentielle du printemps 2007.

"Aujourd'hui les citoyens sont en attente de responsables politiques efficaces, clairs, aptes à résoudre des problèmes. Ils sont fins, intelligents, pas du tout dépolitisés et ils attendent un autre regard des politiques sur le quotidien", a-t-elle estimé.

Ségolène Royal a reconnu qu'elle était "bien placée" en ce moment dans la course à la candidature socialiste, mais elle a dit ne pas savoir si cela durerait.

"En tout cas moi, cette popularité me donne des obligations et des devoirs plus que des droits. Et ma responsabilité c'est de ne pas décevoir, d'être à la hauteur, de travailler beaucoup avant tout aujourd'hui à la tête de la région Poitou-Charentes où j'ai été élue, de ne pas brûler les étapes et de ne pas mélanger les genres", a-t-elle poursuivi.

Pour Ségolène Royal, "le moment des femmes en politique est venu", mais il reste "encore beaucoup" pour renforcer la place des femmes dans une société où elles sont victimes d'inégalités salariales, de violences et d'une "sous-représentation à l'assemblée nationale ou aux postes de maires".


© Reuters 2006. Tous droits réservés.

---------------------------------------------------------------
Elle est venue hier à Salon de Provence où des manifestants Anti-blocage l'attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
duodénum
Sénateur
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 526
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'   Lun 27 Mar - 20:07

[quote]Présidentielle: Ségolène Royal "respecte les échéances" du PS

AP | 27.03.06 | 18:11

PARIS (AP) -- La présidente socialiste du conseil régional de Poitou-Charentes Ségolène Royal prévient qu'elle "respecte les échéances" pour la désignation du candidat PS à la présidentielle, mais qu'elle se portera candidate si elle est "la mieux placée" pour l'emporter.
"Les candidatures seront déposées au mois de septembre. Si, à ce moment-là, je suis en situation d'être candidate, je le serai", confirme-t-elle dans un entretien avec les lecteurs de "La Provence" publié mardi.
"Si je suis la mieux placée pour l'emporter, je serai candidate. Je serai prête", précise l'ancienne ministre. "Je ne suis pas encore dans la peau d'une candidate".
Malgré les sondages en sa faveur, Ségolène Royal souligne que "rien n'est fait. Le candidat ou la candidate sera désigné par les militants socialistes". "Une candidature, ce n'est pas un choix individuel, mais collectif".
Interrogée sur la possibilité d'affronter Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy, la compagne de François Hollande prévient qu'elle ne "s'occupe pas de l'adversaire". Mais "Nicolas Sarkozy ou Dominique de Villepin appliquent les mêmes politiques".
"Faire croire qu'au gouvernement, il pourrait y avoir un autre projet de société, c'est une histoire pour amuser les enfants", ironise-t-elle. "Tous deux sont responsables et comptables de ce qui se passe en France aujourd'hui".
[b]Sur la politique de Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal considère qu"'il ne faut pas confondre le mythe des discours et la réalité des faits: les violences notamment contre les personnes ne reculent pas et il faudra que le ministre de l'Intérieur rende des comptes".
"Sa méthode n'est pas la bonne, c'est un illusioniste de la sécurité", affirme-t-elle. "Moi je suis pour un ordre juste et une sécurité durable. Je crois quil y a une imposture de la part du ministre de l'Intérieur et le moment viendra où cette imposture apparaîtra".[/b] AP[/quote]

[url]http://permanent.nouvelobs.com/politique/20060327.FAP6405.html?1616[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'   Sam 6 Mai - 10:00

La rose Ségolaide, Anesse du poitou, ne manque pas de piquant, et ne se géne pas [url=http://www.liberation.fr/page.php?Article=378895][u][b]pour envoyer Jospin sur les roses[/b][/u][/url]

[quote]Lors d'un banquet républicain, devant 250 personnes, Ségolène Royal, qui caracole toujours en tête des sondages, en a profité pour évoquer les initiatives de ses «amis» socialistes qui cherchent à la déstabiliser. Elle a souhaité qu'«au PS, au sein de la gauche, les énergies se rassemblent». Et a remercié «tous ceux qui ne se trompent pas de combat». «Oui, je tiendrai bon», a-t-elle promis.[/quote]

Et pendant ce temps, A marseille la grise, au cimetiére des Mammouths socilalistes devant la tombe de gaston Deferre [url=http://www.liberation.fr/page.php?Article=380068][u][b]La gauche Marseillaise se sent oprpheline[/b][/u][/url]

Déja, Déja 20 ans que Deferre a dissous et les, Dominique Strauss-Kahn, Jack Lang, Henri Emmanuelli, François Hollande et Louis Mermaz, ne s'en remettent pas !

Une fausse note cependant durant cette cérémonie du souvenir, Vingt ans après la mort du socialiste, Gaudin (UMP) se veut son héritier.

Quel manque de retenue, vous ne trouvez pas ?

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Résistance
1er ministre
1er ministre


Féminin Nombre de messages : 466
Localisation : Corse
Parti Politique : UMP ?
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'   Sam 6 Mai - 21:50

Elle croit qu'il suffit d'auto proclamer sa satisfaction pour être sacrée riene !
Le chemin est long et semé d'embuches que lui tendrons ses camarades !
Patience , il suffit d'attendre car , elle est partie trop tôt pour se contenter du capital féminité :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ségolène Royal reconnaît que sa popularité "prend de l'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ségolène Royal : 400 000 euros de subvention aux syndicats
» le préservatif Selon Ségolène Royal
» Ségolène Royal veut décourager d'acheter des voitures diesel
» ségolène Royal et le club dorothée
» RFA : Royal Fleet Auxiliary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Les forums des autres tendances politique :: Les tendances Socialistes et Communistes-
Sauter vers: