Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CPE : l’indécence du PS

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: CPE : l’indécence du PS   Mar 28 Mar - 0:27

[b][u] CPE : l’indécence du PS [/u]

Conférence de presse des porte-parole
Lundi 27 mars 2006
Brice Hortefeux, secrétaire général délégué
Valérie Pécresse et Luc Chatel, porte-parole de l’UMP

[img]http://www.u-m-p.org/site/photos/point_presse_270306.jpg[/img]
[/b]
Solidarité sans faille avec le gouvernement
L’UMP tient à réaffirmer « sa solidarité sans faille avec le gouvernement ». Avec « courage et détermination », le gouvernement « s’attaque à un vrai problème de société qu’est celui de la précarité des jeunes » a déclaré Valérie Pécresse pour qui, « comme l’a déjà exprimé Nicolas Sarkozy » à plusieurs reprises, « ce n’est pas au moment où le navire tangue qu’il faut le quitter ».

Imaginer les contours d’un compromis
Face à cette crise, l’UMP en appelle à la responsabilité de chacun pour que « dans le cadre d’un dialogue constructif et ouvert », « tous les acteurs (organisations syndicales, syndicats étudiants, gouvernement) s’assoient autour d’une table et qu’ensemble, ils imaginent les contours d’un compromis ». La crainte aujourd’hui exprimée par l’UMP est « que les jeunes auxquels s’adresse le CPE soient aussi ceux qui paient les pots cassés ». En effet, « aux risques qu’encourent les étudiants dans les manifestations en matière de sécurité », s’ajoute celui « qu’avec le blocage des facultés et des universités, les étudiants soient empêchés de passer leurs examens » a affirmé la porte-parole de l’UMP.

L’UMP dénonce la récupération des mouvements étudiants par la gauche
L’UMP par la voix de Luc Chatel dénonce la tentative de récupération des mouvements étudiants par le Parti socialiste et par toute la gauche. La majorité n’a pas à recevoir des leçons du Parti socialiste, incapable « de formuler des propositions cohérentes » devant le problème du chômage des jeunes ». Il a rappelé comment la gauche au pouvoir était arrivée au « comble de la précarité » avec la création des emplois jeunes. « Contrat à duré déterminée d’une année, renouvelable cinq ans », dont le financement de la sortie n’était pas assuré, les emplois jeunes « ne donnaient droit ni à une indemnité chômage, ni à une formation ».

Luc Chatel ne s’est pas privé de souligner « l’incapacité du Parti socialiste à encourager toute tentative de réforme de notre système éducatif et d’enseignement supérieur ». Et de rappeler que Claude Allègre, qui avait à l’époque porté un regard lucide sur la question de l’enseignement supérieur avait au final, été désavoué « par le conservatisme et le dogmatisme du Parti socialiste ». Par ailleurs, il a appelé à se souvenir de « l’étonnante rigidité avec laquelle Martine Aubry a réformé le droit du travail en France, notamment avec les 35 heures. Une méthode « autoritaire et sans concertation » qui a eu pour conséquence « de figer le dialogue social en France pendant plusieurs années ».



A Douai, Nicolas Sarkozy s’exprimera en homme libre
Nicolas Sarkozy tiendra ce soir une réunion publique à Douai dans le Nord sur le thème : « Pour une France plus juste ». Le choix du Nord pour ce meeting n’est pas le fruit du hasard. Dans ce département confronté à de graves difficultés sociales, Nicolas Sarkozy s’exprimera pour « donner à la fois son analyse de la société, et développer ses convictions sociales » qui vont bien au-delà de l’actualité immédiate. A Douai, c’est « la parole d’un homme libre, fort d’une loyauté et d’une solidarité sans faille avec l’ensemble du gouvernement et le Premier ministre » qui s’exprimera a prévenu Brice Hortefeux. « Une occasion pour lui, de démontrer une fois de plus qu’il est toute à la fois imaginatif, créatif et constructif ».


L’UMP dénonce la répression du régime Loukachenko en Biélorussie
Pour l’UMP, la répression menée actuellement par le régime du président Loukachenko vis-à-vis de l’opposition est tout à fait inacceptable. « En procédant à l’arrestation de ceux qui manifestent pacifiquement leur mécontentement face à une élection manifestement truquée, le régime bélarusse bafoue les droits aussi fondamentaux que la liberté d’opinion et d’expression » a affirmé Luc Chatel. L’UMP appelle l’Union européenne et la communauté internationale à poursuivre leurs efforts « pour demander la libération des manifestants et la cessation des violences injustifiées ».

Source : UMP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
 
CPE : l’indécence du PS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: