Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les banlieues ont une voix : le M.I.B.

Aller en bas 
AuteurMessage
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Mer 19 Avr - 13:45

[center][b]Les banlieues ont une voix : le M.I.B.[/b][/center]

[center][img]http://img109.imageshack.us/img109/5694/mib8cm.jpg[/img][/center]

Men In Black, Mint In Box (emballage d'origine ? ), non tout simplement le Mouvement de l'Immigration et des Banlieues (MIB).

Vous ne connaissiez pas, moi non plus, pourtant ce mouvement, qui actuellement compte 500 membres dans ses rangs, existe depuis Mai 1995.

Quel est son but, je vous laisse le découvrir par la lecture de [url=http://www.saphirnews.com/Le-MIB,-les-voix-des-banlieues-_a2841.html][u][b]cet article[/b][/u][/url], son utilité, à vous de juger, officiellement, le MIB tente aujourd'hui de « désenclaver, soutenir et rassembler les acteurs » de ces banlieues défavorisées et isolées de la place publique nationale.

En France, heureusement, la Démocratie favorise la "liberté d'expression", bien que parfois le doute m'assaille à ce sujet, que les banlieues aient une voix et la fasse entendre, quoi que de plus normal, reste à savoir comment le M.I.B veut utiliser cette voix, dans le calme de la concertation ou bien dans les bruits des violences que nous avons vécus l'automne dernier.

Comme tout mouvement, le M.I.B à son [url=http://mib.ouvaton.org/][u][b]site Web[/b][/u][/url], et qui dit site dit, [url=http://mib.ouvaton.org/article.php3?id_article=127][u][b]expression[/b][/u][/url]

Pour conclure le M.I.B à un rôle à jouer dans le cadre de ces banlieues, ou les habitants sont en sitaution de mal d'être, espérons que le but qu'il poursuit soit le but d'une intégration réussie et non d'une révolte contre un systéme qui n'est pas parfait, indéniablement, mais qui à la particularité de s'appeller Démocratie et non Dictature !

VEGA Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Mer 19 Avr - 14:18

J'avais déjà vu quelques slogans sur les feux tricolores... C'est donc eux...

Petit extrait de leurs site:

[quote]Le 8 juillet 1996, accusé de vol de moto [b]les gendarmes prennent en chasse le jeune Sada,[/b] originaire de Mantes-la-Jolie. Ce dernier prend peur et plonge dans la seine. Il se noie et meurt. Immédiatement la nouvelle se repend au Val- Fourré, et un climat de tension s’installe sur le quartier entre les (...)[/quote]

J'aime bien le passage en gras Mouvement Pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Résistance
1er ministre
1er ministre


Féminin Nombre de messages : 466
Localisation : Corse
Parti Politique : UMP ?
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Mer 19 Avr - 14:52

Mouvement qui démontre bien que nous avons un trés gros problème avec notre immigration invasive , cela amène un communitarisme qui ne veut accepter nos règles et qui se dresse face à l'unité.
On est Français quelque soient les origines depuis des siècles , et cela vient brutalement de cesser.
Ces assoc réclament des traitements différents , il leur faut plus que le reste des citoyens !!!
Voilà ce qui donne du grainà moudre à Marine Le Pen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Mer 19 Avr - 15:08

La boîte de pandore à été entr'ouverte par J. Chirac en 1976, grande ouverte par les socilalos,et la droite couille molle de l'UMP n'a pas eu le courage de la refermer, nous allons vivre dans peu de temps la réalité de cet adage :

[center][i]"qui séme le vent récolte la tempête"[/i][/center]

Les politiques de l'UMPS sont tolalement responsables de ce communautarisme exacerbé qui devient un "état dans l'état", qui se retournera avec violence, un jour ou l'autre contre les Français, même ceux issus de l'immigration.

La Rome antique en a payé le prix fort en s'alliant avec les barbares, elle à signé l'acte de décés de sa civilisation.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Jeu 20 Avr - 10:06

Vos commentaires, aprés avoir lu ceci :

[url=http://www.saphirnews.com/-Il-Faut-concevoir-un-contre-pouvoir-durable-dans-les-quartiers-_a2842.html][u][b]'Il Faut concevoir un contre pouvoir durable dans les quartiers' , Entretien avec Zoubir du MIB[/b][/u][/url]

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Jeu 20 Avr - 13:19

Je crois révé en lisant ce que je lis

[quote]Les gamins et les parents aussi en ont ras-le-bol [b]des contrôles de police abusifs[/b], d'être [b]sans arrêt soupçonnés et montrés du doigt[/b]. N'y a-t-il pas eu d'ailleurs une manipulation politique, de droite comme de gauche, dans cette affaire ? M. Sarkozy débarque à Argenteuil, à minuit passé, casser les pieds à tout le monde avec sa horde de policiers, [b]en violant la propriété privée des habitants.[/b] Car, lorsque vous payez un loyer, vous payez aussi pour les parties communes. Or, les jardins et parking des cités sont des parties communes. [i]Si on ne les y invite pas, les policiers n'ont pas à y pénétrer. Ce n'est pas une zone de non droit. C'est une question de respect des habitants. C'est de la provocation.[/i][/quote]

Abusifs? C'est normal ce sont toujours eux qui foutent la merde. Il s'exprimme par la violence, alors il a raison c'est bien bravo, faîtes couler aujourd'hui notre pays, ses valeurs et son patrimoine. Toi Français ferme ta geule et laisse toi marcher dessus !
Violer une propriété privé? Parce que les forces de l'ordre, doivent se soumettre [b]au premier voyou[/b] du coin? Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui un gouvernement recule face à des syndicats qu'on doit reculer face à des [b]voyous[/b].
Puis ils aiment bien utiliser le mot "provocation" pour leurs images, alors qu'eux dans la rue ne font qu'emmerder les autres...

[quote]Les habitants de ces quartiers vivent dans un système fasciste. Ce sont des microsociétés où on s'autorise tout. On s'attaque à des gamins en leur interdisant de se réunir et même parfois d'aller manifester comme par exemple le blocage des gares du RER de la banlieue nord de Paris par les CRS lors des manifestations anti-CPE.[/quote]

Fasciste? Les pauvres petits avec l'argent des aides disponible pour eux aujourd'hui. Certains jeunes de leurs quartier ont payé devant moi un permis 235€ (car il avait une lettre disant qu'il été Français d'origine machin..) pour moi c'était 900€, vous trouvez cette difference normal?
Quand un "jeune" me sort, "C'est vous les Français qui sont racistes, c'est vous qu'on devrait mettre dehors"... Mais arrêtons là!
Ensuite, je ne pense pas que le bloquage des gares soit autorisé. Mais bon c'est vrai les pauvres, ils sont hors la loi, ils sont victime de la société...

[quote]Enfin, les pouvoirs politiques et les pseudo intellectuels doivent respecter nos parents, nos valeurs et nos identités.[/quote]
Aux MIB> Commencez à respecter nos habitants, notre histoire, notre patrimoine et nos valeurs... Vous êtes en France vous vous appliquez aux lois Françaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Jeu 20 Avr - 14:25

Et Monsieur Sarközy, qu'en pense-t-il du M.I.B., fera-t-il partie de sa "France d'aprés ?

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Jeu 20 Avr - 14:40

[quote:5426="VEGA Thierry"]Et Monsieur Sarközy, qu'en pense-t-il du M.I.B., fera-t-il partie de sa "France d'aprés ?

Thierry[/quote]

Monsieur Sarkozy lui fait son travail... Il n'est pas comme le PEN qui par d'arrière critique et s'affiche et par devant la ferme.
Le MIB est plus un groupuscule d'extreme Gauche, genre Communiste que de droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Jeu 20 Avr - 15:10

[quote:9f55="Alexandre"]

Monsieur Sarkozy lui fait son travail... Il n'est pas comme le PEN qui par d'arrière critique et s'affiche et par devant la ferme.
Le MIB est plus un groupuscule d'extreme Gauche, genre Communiste que de droite.[/quote]

JMLP n'est pas au gouvernement lui, car cela ce passerait autrement, lui il ne se contenterait pas de paroles comme N.S. qui parle et ne fait rien, il agirait pour le bien et l'honneur de la France, encore un an à attendre, patientons donc !

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Jeu 20 Avr - 15:19

[quote:45a1="VEGA Thierry"][quote:45a1="Alexandre"]

Monsieur Sarkozy lui fait son travail... Il n'est pas comme le PEN qui par d'arrière critique et s'affiche et par devant la ferme.
Le MIB est plus un groupuscule d'extreme Gauche, genre Communiste que de droite.[/quote]

JMLP n'est pas au gouvernement lui, car cela ce passerait autrement, lui il ne se contenterait pas de paroles comme N.S. qui parle et ne fait rien, il agirait pour le bien et l'honneur de la France, encore un an à attendre, patientons donc !

Thierry :twisted:[/quote]

CE sont que des mots, JMLP comme pleins d'autres n'iront pas plus loins que Sarkozy. Si Lepen est au pouvoir ce sera emeutes sur emeutes... Et il le sait. Mais ce n'est point le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
VEGA Thi
Invité



MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Jeu 20 Avr - 15:42

[quote:7f6a="Alexandre"]

CE sont que des mots, JMLP comme pleins d'autres n'iront pas plus loins que Sarkozy. Si Lepen est au pouvoir ce sera emeutes sur emeutes... Et il le sait. Mais ce n'est point le sujet.[/quote]

Une émeute ça se jugule soit par les forces de l'ordre ou au pis aller par l'armée, je ne crois pas que JMLP aurait géré les émeutes raciales anti-française de l'automne dernier comme l'a fait le beau parleur du Ministére de l'intérieur.

Mais comme tu l'a si bien souligné, là n'est point le sujet, je considére donc cette polémique comme close.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Kiti
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 0
Age : 38
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   Ven 14 Juil - 23:14

LES SEPT PÉCHÉS CAPITAUX DE NICOLAS SARKOSY

Comment peut-on se dire de droite et réclamer le droit de vote pour les immigrés ? C’est pourtant cet incroyable paradoxe qu’a tenté Nicolas Sarkozy. Ce dernier emploie volontiers un langage pugnace, en disant qu’il faut “nettoyer les cités au Kärcher” et pratiquer la “tolérance zéro” envers les “racailles”. Ce ne sont, hélas, que des mots.

Le double langage de Sarkozy
D’une part, sa politique est, en réalité, inefficace et laxiste : depuis près de quatre ans qu’il est chargé de l’immigration comme ministre de l’Intérieur, la situation n’a jamais été aussi mauvaise dans les banlieues, comme l’ont démontré les émeutes ethniques d’octobrenovembre 2005. D’autre part, quand il s’exprime dans un journal de gauche, Sarkozy n’hésite pas à faire une profession de foi immigrationniste, comme dans Libération, le 23 décembre 2005 .

Sur la question de l’immigration, Sarkozy tient en permanence un double langage. Quelle est la vérité du personnage ? Si l’on en juge, objectivement, d’après les décisions qu’il a prises et les propositions qu’il a faites, force est de reconnaître qu’il est plus à gauche que la gauche, dans ce domaine. Pour que chacun puisse en juger par lui-même, nous récapitulons ici ce que l’on peut appeler “les sept péchés capitaux de Sarkozy sur l’immigration”

1. Relance de l’immigration
L’immigration était officiellement arrêtée depuis 1974. Les gouvernements de gauche n’étaient eux-mêmes jamais revenus sur ce principe, qui connaissait, hélas, bien des exceptions. Cependant, arrivé au ministère de l’Intérieur en juin 2002, Sarkozy s’est empressé de proclamer que la France avait besoin d’immigration, en condamnant la politique de l’“immigration zéro”. Puis il a proposé des “quotas” d’immigrés. Et quand il parle, aujourd’hui, d’une “immigration choisie”, il faut comprendre qu’il a choisi d’accepter toujours plus d’immigration !

2. Faiblesse à l’égard de l’immigration illégale
Trouvant que le gouvernement socialiste de Lionel Jospin avait été trop sévère à l’égard des immigrés illégaux, qu’il appelle des “sans-papiers”, il a multiplié, en 2002, les circulaires aux préfets pour leur demander d’être toujours plus complaisants. En particulier, pour fermer Sangatte, il a accordé un titre de séjour en France à tous les immigrés illégaux de ce centre qui ne réussissaient pas à entrer en Angleterre ! Plus récemment, il a pris “la décision lourde (sic) d'arrêter les expulsions [des immigrés illégaux] durant l'année scolaire” pour les enfants qui vont à l’école, et pour leurs parents.

3. Aide à l’islamisation de la France
Il a favorisé l’installation de l’islam en France et son institutionnalisation, en créant un “conseil français du culte musulman”, et il a officiellement reconnu, à cette occasion, une organisation proche des “Frères musulmans”, l’U.O.I.F..

4. Hostilité au droit du sang
Le droit du sang, ou principe de filiation, le révulse : ignorant que c’est la base du droit de la nationalité en vigueur dans notre pays depuis deux siècles, il suggère que c’est un principe raciste et se dit, en revanche, “très attaché à la notion de droit du sol”. Or, le droit du sang (jus sanguinis) figure actuellement à l’article 18 du code civil : “Est Français l'enfant, légitime ou naturel, dont l'un des parents au moins est Français” (in chapitre II - “De la nationalité française d'origine” - Section I - Des Français par filiation” ; cf. l’article 10 du code civil de 1804, disposition en vigueur le 18 mars 1803 : “Tout enfant né d'un Français en pays étranger, est Français.”). A ceux qui s’étonneraient qu’un ministre de l’Intérieur puisse ignorer le b.a.-ba du droit de la nationalité, nous conseillerions de se procurer un enregistrement de l’émission “Cent minutes pour convaincre”, sur France 2, le 9 décembre 2002.

5. Abrogation de la prétendue “double peine”
Il a empêché l’expulsion hors de France des criminels et délinquants étrangers à l’issue de leur peine de prison en faisant voter une loi qui leur attribue un droit de séjour perpétuel en France, sous prétexte de leur épargner une prétendue “double peine”. Il a ainsi satisfait une revendication de l’extrême gauche (relayée, au sein de la majorité, par le maire-député UMP de Versailles, Etienne Pinte).

6. Droit de vote des immigrés
Sarkozy s’était prononcé, dès 2001, pour le droit de vote des immigrés, dans son livre Libre. Il a récidivé en 2005, dans une déclaration, trop vite oubliée, qui a suscité, sur le moment, une émotion légitime, à droite.

7. Discrimination “positive”
Sarkozy s’est prononcé pour la discrimination antinationale en faveur des immigrés, qu’il qualifie de “positive”. Il s’agit de donner aux immigrés des droits et des avantages particuliers, dont seraient privés les Français de souche. Cette proposition, d’une extrême gravité, est en totale contradiction avec les fondements de la République, puisqu’elle viole le principe d’égalité qui figure à l’article 1er de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789.

Conclusion
On peut porter un jugement différent du nôtre sur ces “sept péchés capitaux de Nicolas Sarkozy”, on peut même y voir “sept vertus cardinales”, si l’on a de la France une vision opposée à la nôtre, mais les faits sont là. Ils ne sont ni contestables ni contestés. Sarkozy utilise des “mots-paravents” (comme “racailles” et “Kärcher”) pour abuser les électeurs de droite, mais ce qu’il fait, comme simple ministre, ou, pis encore, ce qu’il a l’intention de faire, en tant que candidat à la magistrature suprême, est parfaitement incompatible avec l’unité de la nation et les principes de la République. Il est difficile d’imaginer un écart plus grand entre ce que Sarkozy prétend être, quand il s’adresse aux électeurs de droite, et ce qu’il est, en réalité, dans son action politique. Il faut donc se rendre à l’évidence : Sarkozy est un imposteur. Sarkozy l’imposteur devrait méditer cette réflexion d’Abraham Lincoln : “On ne peut pas mentir à tout le monde tout le temps.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les banlieues ont une voix : le M.I.B.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les banlieues ont une voix : le M.I.B.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Urgent - Cherche enfants Italiens 10/12 ans pour Voix Off
» La voix du Donjon numéro spécial en normand décembre 2006.
» La voix du donjon.
» Pour Enregistrer ta voix.
» Pourquoi l'hélium nous donne une drôle de voix ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Analyse :: Votre avis sur...-
Sauter vers: