Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Le MPF de Philippe de Villiers tisse un réseau

Aller en bas 
AuteurMessage
Panda
Invité



Le MPF de Philippe de Villiers tisse un réseau Empty
MessageSujet: Le MPF de Philippe de Villiers tisse un réseau   Le MPF de Philippe de Villiers tisse un réseau EmptyLun 24 Avr - 2:00

Le MPF de Philippe de Villiers tisse un réseau chez les policiers



Le mouvement pour la France (MPF) recrute chez les policiers. Pierre Deplanque, président d'un syndicat de police corse créé en juillet 2006, Azzione pulizza Corsu, a adhéré, le 27 septembre, au MPF et a été nommé immédiatement président de la fédération MPF de la Corse. Il rejoint, au sein du parti de Philippe de Villiers, Michel Thooris, secrétaire général d'un autre jeune syndicat de police, Action Police-CFTC, derrière lequel il devrait se présenter aux élections professionnelles de 2006.


Pierre Deplanque n'est pas un inconnu au sein de l'extrême droite. Il avait fait partie de la tentative du Front national (FN) de s'implanter dans la police en montant un syndicat maison, le Front national-Police en novembre 1995. Ce dernier avait obtenu 7,4 % des voix aux élections professionnelles de décembre 1995. Assigné en justice en juin 1996 par les syndicats de policiers FASP et SNPT, ainsi que par la CGT et la CFDT, qui contestaient sa qualité de syndicat professionnel, le FN-Police avait été interdit en mars 1997.

M. Deplanque était apparu sur le devant de la scène en mai 1996. Il avait alors mis sur pied un Front fédéral des policiers, destiné à prendre la relève du FN-Police, et qui n'a jamais pris. Plus tard, M. Deplanque a rejoint le Syndicat général de la police, dont il fut limogé fin 2004. Le SGP lui reprochait son engagement auprès du Mouvement national républicain de Bruno Mégret, dont il était le responsable régional pour la Corse.



"HASARD"



Sur le plan politique, Pierre Deplanque a pratiqué une certaine errance. En 1995, il a été élu conseiller municipal de Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) sur une liste RPR. Il a adhéré au FN en 1996 et l'a quitté pour le RPF créé par Charles Pasqua et Philippe de Villiers en 1999. On le retrouve en 2003 au MNR et à présent au MPF. "J'ai décidé de rejoindre M. de Villiers car il peut rassembler la droite traditionnelle et la droite nationale au-delà des appareils politiques, alors que Bruno Mégret est plutôt droite nationale et extrême droite" , explique M. Deplanque.

"Maintenant que M. Deplanque a rompu avec Bruno Mégret et qu'il a adhéré au MPF, nous po uvons envisager un rapprochement" , déclare le secrétaire général d'Action Police-CFTC. "Nous étudions la possibilité soit de fusionner soit de faire liste commune aux élections professionnelles de 2006" précise-t-il. M. Thooris, qui était au syndicat national des policiers en tenue avant de passer à la CFTC en 2005 avec, affirme-t-il, "700 adhérents de la région parisienne" , fait aujourd'hui fonction de conseiller au MPF "pour les questions de sécurité" . Il animait une table ronde à l'université d'été du parti, en septembre à Grasse. Jean-Christophe Carne, président d'Action police, était également présent.

Michel Thooris et Pierre Delanque ont déjà participé à des actions communes. Ils ont ainsi porté plainte, en août, au nom de leurs syndicats, contre le rappeur Monsieur R. qu'ils accusent d'incitation à la haine pour son album Politikment incorrekt et plus précisément sa chanson FranSSe .

Interrogé sur ce réseau MPF au sein de la police, Guillaume Peltier, secrétaire général du parti, parle, lui, de "hasard" .
Revenir en haut Aller en bas
 
Le MPF de Philippe de Villiers tisse un réseau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Les forums des autres tendances politique :: Les tendances nationalistes et écologiques de droite-
Sauter vers: