Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Villepin de nouveau en difficulté dans l'affaire Clearstream

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Villepin de nouveau en difficulté dans l'affaire Clearstream   Sam 13 Mai - 19:55

[quote][b][u]Villepin de nouveau en difficulté dans l'affaire Clearstream[/u]

PARIS (Reuters) - Dominique de Villepin se trouve de nouveau dans une position délicate avec la parution d'informations selon lesquelles il aurait dissimulé à la DST ce qu'il savait de l'affaire Clearstream.[/b]

De son côté, après une semaine de flottement, Nicolas Sarkozy, a tranché. Le ministre de l'Intérieur, dont le nom apparaît dans les listings falsifiés de la société financière Clearstream, a annoncé son intention de rester au gouvernement.

Pour le ministre de l'Intérieur, qui s'est entretenu avec Dominique de Villepin vendredi soir pendant 45 minutes à Matignon, c'est "la dignité de la République qui est désormais en cause".

"Je ne règle aucun compte politique", s'est-il défendu devant plus d'un millier de cadres de l'UMP réunis à Paris, assurant vouloir "la vérité, juste la vérité" dans "cette lamentable affaire Clearstream".

L'enquête a connu une nouvelle accélération vendredi avec une vague de perquisitions des juges d'instruction Henri Pons et Jean-Marie d'Huy.

Ils ont tout d'abord longuement perquisitionné le domicile d'Imad Lahoud, chef du centre de recherches d'EADS ayant brièvement travaillé pour les services secrets français. Selon Le Parisien, des agendas ont été saisis.

Des enquêteurs se sont également rendus au domicile du beau-père d'Imad Lahoud, François Heilbronner, ancien conseiller de Jacques Chirac, pour y effectuer une perquisition, a-t-on appris de source judiciaire.

A Vienne vendredi, le chef de l'Etat a expliqué qu'il n'avait "rien de plus à dire" sur Clearstream.

Auparavant, son entourage s'était attaché toute la journée à démentir tout contact entre l'Elysée et le général Philippe Rondot, chargé en janvier 2004 d'une enquête secrète sur l'affaire. L'ancien conseiller spécial de Michèle Alliot-Marie doit être réentendu par la justice jeudi.

ENQUÊTES PARALLÈLES ET CLOISONNÉES

Imad Lahoud est un proche de Jean-Louis Gergorin. L'ancien numéro deux d'EADS est soupçonné par des enquêteurs d'être le "corbeau" ayant livré les listings falsifiés de Clearstream au juge Renaud Van Ruymbeke en avril 2004.

Le magistrat enquêtait alors sur une affaire de rétrocommissions occultes lors de la vente de frégates à Taiwan, en 1991.

Selon des notes de la DST, que publie Libération samedi, les services de contre-espionnage français ont informé en octobre 2004 Dominique de Villepin, alors ministre de l'Intérieur, que l'affaire des listings de Clearstream était une manipulation.

Dominique de Villepin aurait demandé à la DST d'enquêter à son tour sur l'affaire en juillet 2004 alors que le général Rondot lui avait déjà fait part de ses "doutes" sur l'authenticité des listings.

Selon Le Parisien, Villepin n'a jamais mentionné les recherches parallèles de Rondot au directeur de la DST, Pierre de Bousquet de Florian.

Pour la DST, la "lutte des clans" au sein d'EADS est au coeur de l'affaire. L'ajout de noms politiques aurait pu servir à "donner un retentissement médiatique plus large à l'affaire", peut-on lire dans les extraits de documents parus dans Libération.

Nicolas Sarkozy est également mis sur la sellette par ces notes de la DST.

Des voix se sont élevées ces derniers jours au sein de l'opposition, pour dénoncer la "mise en scène" du président de l'UMP de son statut de victime. Selon le journaliste Stéphane Denis, proche du général Rondot, Nicolas Sarkozy a été prévenu de l'enquête secrète dès 2004.

Dans les notes publiées samedi, le chef du contre-espionnage français fait état, à la veille de la parution d'un article dans l'hebdomadaire L'Express, en décembre 2004, des doutes du journaliste Jean-Marie Pontaut. Pour ce dernier, le ministre de l'Intérieur "pourrait avoir tenté une récupération politique".


© Reuters 2006. Tous droits réservés. [/quote]

Quand c'est la gauche, ce sont des victimes, quand c'est la droite c'est les méchants. Ce mépris anti-démocratique de la gauche commence à me gonfler, dans la mesure ou le parti Socialiste est tout aussi mouillé dans cette affaire. Il ne devrait pas oublié l'affaire des écoutes téléphoniques, ou encore du sang Contaminés.
En ce qui concerne DeVillepin, Il essai de garder la tête haute, mais il est rayé que ce soit pour 2007 ou pour ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Résistance
1er ministre
1er ministre


Féminin Nombre de messages : 466
Localisation : Corse
Parti Politique : UMP ?
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Villepin de nouveau en difficulté dans l'affaire Clearstream   Sam 13 Mai - 22:08

Je partage ton avis , j'en ai assez de voir la gauche jouer les vierges effarouchées!!!
Au fait , l'affaire des frégates de Taiwan , 1991 , ce n'était pas sous le règne socialiste ? e corbeau n'aurait il âs ôur mission de détourner les regards?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Villepin de nouveau en difficulté dans l'affaire Clearstream
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau clip de Lady Gaga : BORN THIS WAY
» Liberté provisoire accordée pour Jean-Pierre Bemba dans l'affaire de subornation des témoins ce 23 janvier 2015 à 18h00' par le juge unique de la CPI
» Un nouveau musée dans l'Est ????
» Marseille - Un policier en garde à vue dans une affaire d'homicide !
» Un nouveau Légume dans le potagé ? ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités :: Actualités Françaises et Internationales-
Sauter vers: