Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La chute de Villiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
français75
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Paris
Parti Politique : FN
Candidat : Jean-Marie Le Pen
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: La chute de Villiers   Dim 28 Mai - 19:20

[b]Transferts : renversement de tendance entre le FN et le MPF[/b]

En évoquant le cas de Pierre Audier dans le Gard, [b]vice-président du MPF qui vient d'abandonner son mandat au sein du mouvement de Philippe De Villiers pour passer au FN[/b], Le Point s'interroge sur la valeur symbolique de ce transfert alors que [b]depuis plusieurs semaines la montée de Jean Marie Le Pen dans les sondages semble irrésistible[/b], au point de pousser les instituts d'enquête à minorer sa poussée dans l'opinion pour ne pas lui donner plus d'ampleur encore, en ne centrant plus leurs enquêtes que sur le "duel Royal-Sarkozy".

Le Daily Telegraph ne disait rien d'autre en substance, tandis [b]qu'un récent sondage pointait le leader du Front National à 22% d'opinions favorables[/b], soit son plus haut niveau jamais acquis, y compris par rapport à l'avant 21 avril où il n'avait pas dépassé les 16%... loin de cette montée en puissance, [b]la campagne de Philippe de Villiers semble au contraire, elle, marquer le pas et ne parvient pas à décoller dans l'opinion.[/b] Au delà du manque de charisme évident du leader du MPF, [b]c'est aussi sa stratégie qui semble aujourd'hui mise en doute, y compris au sein de sa base militante.[/b]

Le fait est que sur le terrain le jeu se brouille. Dans le Gard comme dans ailleurs c'est d'ailleurs encore de [b]ces accords passés au niveau régional entre le MPF et l'UMP qui a mis le feu aux poudres[/b], accord également conduit dans d'autres départements un peu partout en France avec les mêmes effets, [b]à savoir un retournement de tendance dans les transferts entre FN et MPF[/b].

En effet si depuis plusieurs mois, notamment après le ralliement spectaculaire à la candidature présidentielle de Philippe de Villiers du seul maire FN de France, celui d'Orange dans le Vaucluse, Jacques Bompard, à grand renfort de publicité médiatique, le "solde migratoire" était largement favorable au MPF, [b]ces dernières semaines la tendance s'inverse plus discrètement mais tout aussi nettement[/b]. Entre les ex-militants FN qui peinent à trouver leur place au MPF, ceux qui s'inquiètent du piétinement de Philippe De Villiers dans les sondages et surtout le tissage [b]d'une série d'accords locaux et départementaux qui suscitent l'ire de nombre de militants de base du MPF, à commencer par celui constitué entre Guillaume Peltier et l'UMP à Tours, et qui prend des allures d'inflexion nationale, le cas de Pierre Audier est loin d'être isolé. [/b]

[b]Au FN d'ailleurs, on ne cache pas ces derniers temps sa satisfaction de voir revenir au bercail certains "égarés",[/b] tandis qu'au MPF la grogne monte. [b]Nombreux ainsi sont ceux qui s'offusquent de la généralisation des accords locaux ou départementaux avec l'UMP, y voyant des manœuvres d'appareil menées dans le dos d'une base militant qui aspire plutôt à la "rupture"[/b] autant avec le parti chiraquien qu'avec Nicolas Sarkozy, guère apprécié ici bas. Y voyant un autre effet de la main mise de Guillaume Peltier, beaucoup n'hésitent plus d'ailleurs à critiquer âprement le jeune lieutenant de Philippe De Villiers, lui faisant porter la responsabilité d'une forme "d'aveuglement" face à la réalité de l'emprise électorale du MPF sur l'opinion. En dépit d'une exposition médiatique intense, [b]Philippe de Villiers ne parvient pas à décoller dans les sondages, restant nettement même en dessous des 5 points, en vérité plus proche des 3 à 4%[/b] d'intentions de vote pour la présidentielle de 2007.

[b]Calquant sa communication sur celle du FN, Philippe De Villiers n'aura jamais su s'en distinguer[/b] suffisamment pour s'en démarquer électoralement et espérer, en fait, le dépasser. Pire même, [b]la campagne du MPF aurait même plutôt renforcer le FN en le sortant de son isolement et en popularisant plusieurs de ses thématiques[/b], contribuant à dédiaboliser ainsi le discours lepéniste en lui donnant les atours d'une certaine respectabilité. En effet si Phillipe de Villiers a su identifier avec une certaine acuité et pertinence le risque d'une islamisation rampante de l'Europe, en revanche en ne parvenant pas à se défaire des amalgames et des discours globalisant, et pour tout dire xénophobes, sur l'immigration - comme si elle était "une" et "hostile" -, il n'aura jamais su se poser en force de rassemblement ouverte, républicaine et laïque face au totalitarisme musulman... mais honnêtement le pouvait-il ?

En restant par ailleurs enfermé dans des conceptions politiques obsolètes, depuis ses positions économiques anti-libérales en passant par ses rigidités conservatrices sur certaines questions de société et même jusqu'au [b]ridicule en reprenant le discours de José Bové sur les OGM[/b], Philippe De Villiers n'est pas parvenu à convaincre de sa crédibilité et de sa capacité à se tourner vers l'avenir. Apparaissant plus comme une version nostalgique "soft" papy-boomer du lepénisme, le MPF n'a enfin jamais eu de prise sur une jeunesse qu'elle ne comprend pas, [b]contrairement au FN ou à l'UMP sur ce point, qui ont su trouver leur espace chez les jeunes.[/b] Les rigidités de structure du vieux MPF rejetant les quelques jeunes s'y aventurant...

[b]Pierre Audier, accueillit en grandes pompes par Marine Le Pen qui s'était déplacée pour l'occasion à Nîmes cette semaine[/b], sera-t-il le symbole d'une réelle inversion de tendance dans les transferts entre le FN et le MPF et à terme le tournant qui aura [b]dégagé la route du FN vers un nouveau 21 avril ?[/b] L'avenir le dira, mais il est indéniable que si d'un côté la confiance n'a jamais été aussi forte, de l'autre entre la grogne et le piétinement, le doute s'est installé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
français75
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Paris
Parti Politique : FN
Candidat : Jean-Marie Le Pen
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: La chute de Villiers   Dim 28 Mai - 21:14

Villiers, une véritable farce!
Etait-ce encore à démontrer?

Allez donc lire cette discussion, elle en dit long...

http://france-espoir.net/france_espoir_forum/viewtopic.php?t=1504&postdays=0&postorder=asc&start=60
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La chute de Villiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel
» Temple de Sénitot (Manoir de Bévilliers - Gonfreville l'Orcher)
» La chute de feu, une vision très rare
» Italie: Chute du gouvernement Prodi...
» Chute d'un avion dans les Andes: aucun espoir de retrouver des survivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Les forums des autres tendances politique :: Les tendances nationalistes et écologiques de droite-
Sauter vers: