Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Baisse de 2,16% du chômage en mai, taux ramené à 9,1%

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Baisse de 2,16% du chômage en mai, taux ramené à 9,1%   Ven 30 Juin - 0:55

[quote][b]PARIS (Reuters) - Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 2,16% en France en mai et le taux de chômage a été ramené à 9,1% de la population active, pour la première fois depuis septembre 2002, selon les chiffres diffusés par le ministère du Travail.[/b]

Fin mai, le nombre des demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE recule de 48.900 par rapport à avril, pour s'inscrire à 2.213.100, en données corrigées des variations saisonnières (pour la catégorie 1 qui sert aux comparaisons).

Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un maintien du taux de chômage au sens du BIT à 9,3% à fin mai.

Les chiffres du chômage en France sont en baisse continue depuis quatorze mois, à l'exception d'une légère augmentation de 0,27% en janvier.

Depuis que la courbe du chômage a commencé à s'inverser, le nombre des demandeurs d'emploi a reculé de 261.000, soit une baisse de 11% de mars 2005 à mai 2006, a précisé le ministère.

Le ministre de l'Emploi Jean-Louis Borloo s'est félicité de cette accélération de la baisse du chômage, imputable à la "stratégie globale" du plan de cohésion sociale contre le chômage de masse et le chômage de longue durée.

"Nous sommes en train de résorber le chômage structurel dans ce pays, indépendamment du niveau de la croissance" économique, a souligné Jean-Louis Borloo.

Il a considéré que le chômage était sur une "tendance lourde" de 300.000 à 350.000 demandeurs d'emploi de moins par an "rien qu'en améliorant notre organisation".

Aux premiers rangs des leviers du plan Borloo considérés comme des facteurs d'accélération, il a cité la mise en place du suivi mensualisé des chômeurs par l'ANPE depuis le 1er janvier et le développement rapide des services à la personne.

"L'EMPLOI REPART"

S'y ajoutent, en direction des jeunes et des chômeurs de longue durée, la formation en alternance (contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation) et les nouveaux contrats aidés dans le secteur non marchand (contrat d'avenir et contrat d'accompagnement dans l'emploi), assortis de formations, qui fonctionnent désormais "à plein régime".

Ces emplois aidés représentent à peu près un tiers de la baisse du chômage, a précisé le ministère à Reuters.

Jean-Louis Borloo a également insisté sur "le vrai impact du contrat nouvelles embauches dans les très petites entreprises".

L'effet créateur d'emploi du CNE se fait sentir "à 80% sur les entreprises qui n'ont qu'un à trois salariés", a-t-il dit.

Le tassement des pressions démographiques, accentué depuis 2005 par le succès de la mesure de départ anticipé à la retraite pour les salariés ayant commencé à travailler très jeunes, favorise également le recul du chômage.

Selon des économistes interrogés par Reuters, le fait que la baisse du chômage s'accélère traduit "un environnement économique plus porteur", au-delà du plan Borloo. Même si les chiffres trimestriels de l'Insee sur l'emploi salarié ne permettent pas de suivre l'évolution du marché du travail dans les petites entreprises et le secteur associatif.

"L'emploi repart mais cela ne se voit pas dans les statistiques, indépendamment du débat sur le CNE", a commenté Olivier Bizimana, économiste au Crédit lyonnais.

Les derniers indicateurs avancés de conjoncture montrent que l'emploi repart fortement dans les services et que les destructions d'emplois ralentissent dans l'industrie.

Selon l'Insee, 15.400 emplois ont été créés de janvier à mars dans le secteur concurrentiel.

Selon l'Unedic (assurance-chômage) et l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (qui recouvre les cotisations sociales), dont les champs sont plus larges, la progression a atteint respectivement 0,3% et 0,2% au premier trimestre.


© Reuters 2006. Tous droits réservés.
[/quote]

Enfin de bonnes nouvelles concernant l'emloi pour le gouvernement. L'effet des réformes commencent à ce faire ressentir. Un bon point
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
 
Baisse de 2,16% du chômage en mai, taux ramené à 9,1%
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires
» Forte baisse de popularité
» Le chômage grimpe, le montant des aides au logement aussi
» Complainte d'une jeune diplômée au chômage
» Baisse de la lactation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités :: Actualités Françaises et Internationales-
Sauter vers: