Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Education : le devoir de réussite

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Education : le devoir de réussite   Jeu 23 Fév - 21:39

[b][u] Education : le devoir de réussite [/u]

[img]http://www.u-m-p.org/site/photos/visuel_programme.jpg[/img]

Le ministre de l'Education Gilles de Robien a ouvert la neuvième « Convention pour la France d’après » intitulée « L’éducation : le devoir de réussite », placée sous le patronage de François Fillon et organisée par Jean-Pierre Giran, secrétaire national de l’UMP en charge de l’éducation et Pierre-André Périssol, ancien ministre.[/b]

Enseignants, professeurs, experts, personnalités politiques françaises et étrangères ont participé aux travaux de réflexion de cette journée. Ce fut aussi l’occasion de débattre pour des personnalités aussi diverses que Luc Ferry, Jacqueline de Romilly, de l'Académie française, ou encore Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU.

Le Président de l’UMP a clôturé la Convention en présentant son projet pour l’école, placé sous l’exigence de la réussite.
Pour lui, l’Education nationale n’a « ni un problème de talent », « ni un problème de moyens. Mais nous sommes prisonniers des vieilles recettes, pas assez audacieux pour en inventer d’autres et pas assez courageux pour les mettre en œuvre ». « Notre rôle, c’est de regarder l’école telle qu’elle est aujourd’hui, pas telle qu’elle a été dans le passé, les défis qui sont devant elle, l’horizon vers lequel on veut la conduire, et les moyens d’y parvenir » a-t-il déclaré.


[b]LE DEVOIR DE REUSSITE[/b]
Le président de l’UMP a rappelé que « nous ne cessons de cacher notre immobilisme en chargeant l’école de régler à notre place tous les maux de la société, sans jamais vraiment lui dire, au fond, ce qu’on attend d’elle, ni remplir à son égard les devoirs qu’on lui doit ».
Les mesures proposées répondent à cette exigence du devoir de réussite, c'est-à-dire « l’obligation pour l’école de permettre à chaque enfant de réussir ».


[b]L’ECOLE FACE A DEUX DEFIS[/b]
Parmi les principaux défis qu’elle doit relever, l’école est confrontée à « l’entrée dans la société de la connaissance ».
Rappelons quelques chiffres :
- 160 000 élèves sortent aujourd’hui chaque année de l’école sans diplôme.
- 50% des étudiants à l’université ne franchissent pas le cap du premier diplôme universitaire.
- 38% des jeunes d’une classe d’âge accèdent aux formations longues de l’enseignement supérieur – universités et grandes écoles – contre 75% dans les pays nordiques ou 65% aux Etats-Unis.

Le second défi pour l’école est celui de l’égalité des chances. « On ne peut pas continuer à parler sans cesse de l’école comme le pilier de l’égalité des chances, sans avoir jamais le courage de dire que la principale insuffisance de l’école aujourd’hui, est qu’elle ne réduit pas les inégalités sociales » a affirmé Nicolas Sarkozy. Il a ainsi souligné « que la manière dont on a parfois réduit les exigences attendues des élèves crée de l’inégalité sociale ». « C’est une erreur majeure de penser qu’il faut être moins exigeant avec les élèves » les moins favorisés a-t-il déclaré.


[b]CHANGER L’ECOLE EST POSSIBLE[/b]
Pour relever ces défis, le Président de l’UMP propose des changements dans plusieurs domaines :
- le sport à l’école, notamment parce qu’il « développe des qualités humaines qui sont essentielles à la vie en société et dans le monde du travail : le charisme, l’esprit d’équipe, le sens des autres ».
- l’accueil des enfants handicapés : 50% d’entre eux ne sont pas scolarisés dans le système ordinaire, contrairement à ce que prévoit la loi de 1975. Et entre 15 et 20 000 enfants handicapés n’ont pas d’école.
- les langues étrangères : « c’est au CP qu’il faut commencer à enseigner la première langue vivante ». Notre objectif doit être que tous nos enfants soient bilingues.
- la sécurité dans les établissements qui doivent redevenir des « espaces préservés contre la violence ». « Chaque enfant qui pose des problèmes de comportement doit recevoir une réponse adaptée, qui dépend bien sûr de la nature de ses difficultés : cela va de l’aide à la parentalité à la sanction d’exclusion, en passant par la mise sous tutelle des allocations familiales, un meilleur suivi la famille dans le cadre du secret partagé, le repérage d’éventuelles violences intrafamiliales, ou encore une classe relais… »


[b]DE NOUVELLES MESURES POUR L’EDUCATION PRIORITAIRE[/b]
Pour répondre au devoir de réussir, la première condition est de permettre à chaque élève d’ « acquérir à l’école un socle de connaissances et de compétences fondamentales ». Ceci implique des programmes adaptés dès la petite enfance, puis des mesures de soutien au primaire et des parcours individualisés au collège. Les études encadrées le soir ou encore les « internats de la réussite » sont parmi les mesures qui créent les conditions de la réussite.
La deuxième condition consiste à mieux « aider les enfants à choisir leur avenir » . Le système d’orientation et l’information dispensée sur les métiers et les filières doivent être repensés. Et au-delà de ces réformes, il s’agit de « rechercher l’égalité des ambitions ». Car trop souvent, les enfants des familles défavorisées ne sont pas poussés dans leurs études. « C’est à l’école d’avoir de l’ambition pour eux ». D’où l’obligation faite aux établissements scolaires « de présenter les dossiers de leurs meilleurs élèves en classes préparatoires et que les classes préparatoires soient obligées de réserver des places pour ces élèves ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Jeu 23 Fév - 21:40

[b]
LES ENSEIGNANTS, CLE DE LA REUSSITE[/b]
L’UMP propose plusieurs mesures pour revaloriser le métier d’enseignant, le mérite

- Changer la formation des enseignants au profit « d’une formation sur cinq ans, reconnue par un diplôme de niveau master, qui concilie une parfaite maîtrise de la discipline et une formation pédagogique pragmatique, le tout étant enseigné simultanément ». Par la suite, l’institution doit être en mesure d’assurer les remplacements des enseignements pour leur permettre de suivre des stages de formation continue.

- Valoriser les enseignants qui exercent leurs métiers dans les conditions les plus difficiles, « ceux qui s’investissent dans le projet d’établissement ou qui acceptent de rester en salle des professeurs pour être à la disposition individuelle des élèves et des familles ».
« Il faut aussi donner la possibilité à des enseignants expérimentés – contre allègement de service ou rémunération – de devenir des enseignants référents » pour les jeunes.

- Améliorer et différencier la rémunération des enseignants. L’UMP propose par exemple de mieux rémunérer les enseignants volontaires pour travailler plus, pour prendre en charge des études du soir encadrées, etc.

[b]
POUR LA LIBERTE PEDAGOGIQUE DES ENSEIGNANTS[/b]
Appliquer le principe de liberté pédagogique des enseignants, reconnu par la loi d’avril 2005. Cela implique notamment que les enseignants « soient évalués sur leurs résultats et pas sur leur méthodes »


[b]POUR UNE AUTONOMIE RENFORCEE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES.[/b]
Accorder leur autonomie aux établissements scolaires doit permettre, à terme, si les conditions sont réunies, de supprimer la carte scolaire. Conçue à l’origine comme un outil de mixité sociale, la carte scolaire est aujourd’hui devenue source d’injustices, «un privilège pour les uns, une fatalité pour les autres » selon Nicolas Sarkozy : elle « assigne à l’école du quartier ceux qui n’ont pas les relations permettant de la contourner, ni les moyens suffisants pour s’inscrire dans un établissement privé ».

« Je crois dans le libre choix des établissements par les parents » a déclaré le Président de l’UMP. Le libre choix permet aux parents quels que soient leurs moyens ou leurs relations de « comparer les différents projets d’établissement » et de choisir le projet éducatif le mieux adapté à leur enfant ». Il permet par ailleurs de fédérer les enseignants autour d’un projet éducatif spécifique, et incite les établissements à améliorer ses performances.

[u]Le Président de l’UMP pose quatre conditions pour réussir :[/u]

- l’autonomie pour tous les établissements, dans des limites fixées bien sûr par le ministère. Cela signifie « l’obligation d’avoir un projet éducatif spécifique dans le cadre d’un contrat d’objectifs signé avec l’Etat, en contrepartie de la liberté d’affecter librement une substantielle du budget, au moins 20% pour commencer, à la mise en œuvre du projet » ;

- « l’évaluation régulière et approfondie de tous les établissements », communiquée à toutes les familles ;

- choisir des chefs d’établissement à l’implication et au dévouement reconnus. « Leur rémunération, leur formation, leur possibilité de carrière ne sont à l’évidence pas à la hauteur de leurs responsabilités » ;

- l’engagement de l’Etat d’aider les établissements les moins favorisés à améliorer leurs performances, par des moyens supplémentaires, mais aussi une assistance éducative, des conseils, etc.

Le Président de l’UMP souhaite que l’ « on puisse expérimenter rapidement [cette autonomie] dans quelques zones relativement homogènes socialement ». Il propose notamment « dans chaque ZEP de permettre rapidement à au moins un établissement volontaire, de bénéficier de cette nouvelle autonomie pour mettre en place des projets innovants et offrir rapidement des perspectives nouvelles aux élèves, aux enseignants, à la communauté éducative. Ces établissements doivent être émancipés de la carte scolaire et recruter leurs élèves selon leur motivation ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Youssef
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 15:08

[quote]LES ENSEIGNANTS, CLE DE LA REUSSITE[/quote]

Deja, ca fait peur !


[quote]L’UMP propose plusieurs mesures pour revaloriser le métier d’enseignant, le mérite[/quote]

Mmmmm.... interessant ! Voyons voir ....

[quote]- Changer la formation des enseignants au profit « d’une formation sur cinq ans, reconnue par un diplôme de niveau master, [/quote]

La je ne comprends pas. 5 ans apres le bac ? Et si t as pas le diplome a la fin de ces 5 ans, tu fais quoi ? Sachant que le taux de reussite au concours est d environ 15%, ca sinifie que 85% des etudiants se retrouveront sans diplome apres 5 ans d etude ?! Sympa comme idee ! Autre chose peut etre ? Actuellement, tu entres a l iufm apres une licence, et tu suis une formation de 2 ans. Ca fait donc 5 ans d etude egalement ! Si tu echoues, tu as au moins une licence.... Bref, on ne peut pas faire plus ridicule que ce que propose l ump !


[quote]- Valoriser les enseignants qui exercent leurs métiers dans les conditions les plus difficiles, « ceux qui s’investissent dans le projet d’établissement ou qui acceptent de rester en salle des professeurs pour être à la disposition individuelle des élèves et des familles ».[/quote]

Non, non et non ! Vous voulez quoi a l ump ? Qu on apporte notre tente et sac de couchage et qu on dorme dans l ecole ?! Arretez le delire !


[quote]« Il faut aussi donner la possibilité à des enseignants expérimentés – contre allègement de service ou rémunération – de devenir des enseignants référents » pour les jeunes.[/quote]

Qu est ce qu un enseignant referent ? Le recrutement est ultra selectif, examens oraux et ecrits, evaluation theorique et pratique,....tout est evalué!

[quote]- Améliorer et différencier la rémunération des enseignants. L’UMP propose par exemple de mieux rémunérer les enseignants volontaires pour travailler plus, pour prendre en charge des études du soir encadrées, etc.[/quote]

Dans le genre ridicule, celle ci n est pas mal non plus ! On va faire des journees de 12h, et les gamins aussi. Comme ca, ils ne seront plus aptes a ouvrir les paupieres en classe ! Genial ! Enfin, sachez quand meme que les etudes apres la classe existent deja, et sont egalement payees !



[quote]POUR LA LIBERTE PEDAGOGIQUE DES ENSEIGNANTS[/b]
Appliquer le principe de liberté pédagogique des enseignants, reconnu par la loi d’avril 2005. Cela implique notamment que les enseignants « soient évalués sur leurs résultats et pas sur leur méthodes »[/quote]

Vous etes au courant de ce que vous parlez a l ump ? On ne dirait pas ! Nous suivons un programme national, mais nous n avons aucune contrainte pedagogique ni materielle ! Redescendez sur terre ! Quand au salaire au merite, n essayez meme pas,.....ca va faire un scandal !


[quote]POUR UNE AUTONOMIE RENFORCEE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES.
Accorder leur autonomie aux établissements scolaires doit permettre, à terme, si les conditions sont réunies, de supprimer la carte scolaire. Conçue à l’origine comme un outil de mixité sociale, la carte scolaire est aujourd’hui devenue source d’injustices, «un privilège pour les uns, une fatalité pour les autres » selon Nicolas Sarkozy : elle « assigne à l’école du quartier ceux qui n’ont pas les relations permettant de la contourner, ni les moyens suffisants pour s’inscrire dans un établissement privé ».[/quote]

Ou une main tendue au privé.... Quelle honte ! Favoriser l ecole a 2 vitesses, voila le projet de sarkozy. Beurk.



[quote]- « l’évaluation régulière et approfondie de tous les établissements », communiquée à toutes les familles ;[/quote]

Comme en angleterre ! Quelle idee geniale ! Stigmatisons les ecoles difficiles ! Mettons en concurrence les etablissements ! L ump est vraiment genial !

[quote]- choisir des chefs d’établissement à l’implication et au dévouement reconnus. « Leur rémunération, leur formation, leur possibilité de carrière ne sont à l’évidence pas à la hauteur de leurs responsabilités » [/quote]

De mieux en mieux !

[quote]- l’engagement de l’Etat d’aider les établissements les moins favorisés à améliorer leurs performances, par des moyens supplémentaires, mais aussi une assistance éducative, des conseils, etc.[/quote]

Et comment ? Car hier et aujourd hui, avec les fillon/ferry et compagnie, on sucre les emplois educatifs ! Bizarre....




Bref, que du mauvais ! Rien de bon ! Mais on commence a s en habituer.....
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 15:30

[quote]Bref, que du mauvais ! Rien de bon ! Mais on commence a s en habituer.....[/quote]

C'est sur quand je vois l'esprits flemmard de certains (je parle pas du forum mais dans la vie) c'est vrai les pauvres, hein, faut les comprendres. Si c'était moi j'aurais réformé toute l'éducation nationale.

Faire des leçons de box aux profs pour se défendre lors d'agression.
Puis si tu n'est pas content change de métiers Fais éboueur (parait que sa gagne bien en +)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 15:36

Euh oui là je suis obligé de rejoindre youssef, avec tout ce qui est décrit là on se dirige tout droit vers un système à l'anglaise :

Avec des enseignants et des établissement évalués en fonction de leur réussite. Qu'est-ce que cela implique ?

1. Les professeurs vont tout faire pour avoir les meilleurs résultats. Ils vont complètement s'éloigner de leurs objectifs pédagogiques initiaux.

2. Comment avoir de meilleurs résultats ? Bah c'est simple, on ne prendra dans son établissement que les élèves les meilleurs, issus de milieux favorisés pour ne pas prendre le risque d'avoir des échecs. Ainsi ces établissements reçevront les plus gros financements !

Et à l'inverse, les élèves les plus en échecs iront vers les établissements "qui restent" et où les moyens sont dérisioires, faute de financement, faute de réusssites. Et c'est un gros cercle vicieux sans fin....

Et puis je suis contre faire plus de sports. On en a déjà assez avec 2h/3h par semaine + le mercredi après-midi pour ceux qui le souhaitent.
Depuis toujours l'EPS est dicriminant. ceux qui ont un corps à leurs avantages réussiront sans problèmes, sans trop sa fatiguer, et auront nécessairement des meilleurs notes. Quant aux autres, ils sueront comme des malades pour pas grand chose, avec tout ce que ça implique comme l'humilitaion de l'échec etc..

Je préfère largement qu'on fasse plus de contrôles pédagogiques auprès des enseignants, voir s'ils sont toujours en mesure d'enseigner correctement et le cas contraire, les remettre à niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Youssef
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 15:38

[quote]Puis si tu n'est pas content change de métiers Fais éboueur (parait que sa gagne bien en +)[/quote]

J aime bien ce genre de phrase ! C est du style "regarde autour de toi, il y a pire !". Propos typique du liberal "mais que diable, pourquoi se plaindre, regarde il y en a qui crevent la dalle".

Je ne creve pas la dalle, mais je tiens a conserver voir ameliorer mon statut ! Non a la regression telle que le concoit l ump ! Nous avons des acquis, a nous de nous battre pour les conserver ! Sinon, c est bain de sang garanti ! Soutien envers le privé qui se bat pour obtenir egalement des avantages ! Le liberalisme se joue de la pauvrete pour maintenir des bas salaires. "mais voyons Michel, arrete de gueuler, je te verse un smic alors que ton voisin Lucien mendie dans la rue". Repartition equitable des richesses ! Le marxisme n est pas mort !
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 15:41

[quote]J aime bien ce genre de phrase ! C est du style "regarde autour de toi, il y a pire !". Propos typique du liberal "mais que diable, pourquoi se plaindre, regarde il y en a qui crevent la dalle".[/quote]

Non la c'est le contraire mais bon... C'est au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Thibault
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:05

[quote]Le marxisme n est pas mort[/quote]

tu es serieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Youssef
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:08

[quote:8876="Thibault"][quote]Le marxisme n est pas mort[/quote]

tu es serieux ? :shock:[/quote]

Plus que jamais ! Pourquoi cette question ?

Tu sais, thibault, quand tu auras voté Royal au 2nd tour et que tu vivras sous son quinquennat, tu comprendras mieux de quoi je parle. Car tu constates les ravages de sarkozy, mais.....helas pour toi et moi, Royal ne fera pas mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Thibault
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:10

Je ne sais pas , je pense simplement que Royal est la moins mauvaise des canditat(es) de gauche .
Ma priorite est que nicolas sarkozy ne soit pas élu , quitte a voter pour Royal . Ce ne sera peut etre pas mieux mais ca ne peux pas etre pire ! (enfin je l espere)
Revenir en haut Aller en bas
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:10

Comment peut-on dire qu'elle ne fera pas mieux alors qu'on ne sait rien d'elle... c'est assez amusant ça...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:11

[quote:58f7="Volkov"]Comment peut-on dire qu'elle ne fera pas mieux alors qu'on ne sait rien d'elle... c'est assez amusant ça...[/quote]

Oui en effet, pour le moment seul les medias se repose sur elle, mais que propose t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Thibault
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:15

Je suppose que on aura les programmes de tous les candidats quelques mois avant les elections .
La ils nous montrent grosso-modo les grandes lignes et queqlues idées .
Revenir en haut Aller en bas
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:15

Rien, on sait juste qu'elle est d'insipration socialiste, tendance centre-droit, et qu'elle est ouverte à toutes les idées. Mais elle n'a encore rien proposé, je trouve donc infondé le fait de la critiquer... Attendons !
Revenir en haut Aller en bas
Marco
Député
Député


Nombre de messages : 370
Parti Politique : UMP
Candidat : Sarkozy
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:25

[quote] je trouve donc infondé le fait de la critiquer[/quote]

Comme de la soutenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:27

On peut la soutenir pour qu'elle exprime ses idées justement
Revenir en haut Aller en bas
Youssef
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:27

[quote:a91f="Thibault"]Je ne sais pas , je pense simplement que Royal est la moins mauvaise des canditat(es) de gauche .
Ma priorite est que nicolas sarkozy ne soit pas élu , quitte a voter pour Royal . Ce ne sera peut etre pas mieux mais ca ne peux pas etre pire ! (enfin je l espere)[/quote]

les presidentiables du ps se valent tous ! Rien de vraiment bon. Le seul socialo qui soit de gauche serait emmanueli, mais il a disparu de la circulation....
Revenir en haut Aller en bas
Marco
Député
Député


Nombre de messages : 370
Parti Politique : UMP
Candidat : Sarkozy
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:28

[quote:b61a="Volkov"]On peut la soutenir pour qu'elle exprime ses idées justement :)[/quote]
On ne peut pas soutenir quelqu'un qui ne propose rien à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:29

Elle n est pas encore exprimée , laissez lui le temps de le faire .
Revenir en haut Aller en bas
Marco
Député
Député


Nombre de messages : 370
Parti Politique : UMP
Candidat : Sarkozy
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:30

[quote:880b="Thibault"]Elle n est pas encore exprimée , laissez lui le temps de le faire .[/quote]

C'est ce qu'on lui repproche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:31

Beaucoup soutenaient Sarkozy pour la présidentielle en se basant juste sur son bilan de ministre de l'intérieur, alors qu'il n'avait pas encore exposé ses idées ! (c'était à l'époque où il n'était pas encore président de l'UMP).
Revenir en haut Aller en bas
Marco
Député
Député


Nombre de messages : 370
Parti Politique : UMP
Candidat : Sarkozy
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:33

[quote:3119="Volkov"]Beaucoup soutenaient Sarkozy pour la présidentielle en se basant juste sur son bilan de ministre de l'intérieur, alors qu'il n'avait pas encore exposé ses idées ! (c'était à l'époque où il n'était pas encore président de l'UMP).[/quote]

Beaucoup tu as fumé peut être aussi là? tes sources? On se base sur son action et ses propositions. Si on aurait eu envie avant de Sarkozy le forum serait née il y a 2 ans. Ce n'est pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:39

[quote:7eba="Volkov"]Beaucoup soutenaient Sarkozy pour la présidentielle en se basant juste sur son bilan de ministre de l'intérieur, alors qu'il n'avait pas encore exposé ses idées ! (c'était à l'époque où il n'était pas encore président de l'UMP).[/quote]

Je ne suis pas sur de ce que tu dit. Etant militant UMP et partenaire UMP je peut te dire que je ne vois pas cette vision. Sarkozy a peut être des fans mais ils ne sont pas militants. Donc cela ne me concerne pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 17:46

Début Janvier 2004, bien avant son poste de président de l'UMP, les sondages le donnaient présidents s'il était candidat. A l'époque il ne l'avait même pas encire annoncé qu'il allait se présenter !

A l'époque, selon Ipsos, c'est 56% des français qui lui donnaient des intentions de vote. Ca montait à 85% chez les sympatisants de droite.
Pour l'Ifop, à même époque, on est aussi à 58% des intentions de vote.
Même si les sondages ne sont pas tout le temps fiables, on ne peut qu'admettre que déjà pas mal de gens le soutenaient...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   Sam 25 Fév - 21:35

[quote:3dc7="Volkov"]Début Janvier 2004, bien avant son poste de président de l'UMP, les sondages le donnaient présidents s'il était candidat. A l'époque il ne l'avait même pas encire annoncé qu'il allait se présenter !

A l'époque, selon Ipsos, c'est 56% des français qui lui donnaient des intentions de vote. Ca montait à 85% chez les sympatisants de droite.
Pour l'Ifop, à même époque, on est aussi à 58% des intentions de vote.
Même si les sondages ne sont pas tout le temps fiables, on ne peut qu'admettre que déjà pas mal de gens le soutenaient...[/quote]

SI ce sont des sondages, permet moi d'en rire ( Balladur en 95, Jospin/Chirac en 2002...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education : le devoir de réussite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Education : le devoir de réussite
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Travail - Santé - Education - Services publics... NON à la casse !
» un super site de materiel pour education musicale
» Devoir du citoyen, aux urnes!
» qui a traité des plaintes des parents contre l'Education Nationale ?
» Etude : - la LIBERTE d'EXPRESSION - le DEVOIR de RESERVE.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités en rapport avec Nicolas Sarkozy :: Actualités de l'Union pour un Mouvement Populaire et de son Président-
Sauter vers: