Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Quand le show-biz fait de la politique...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... EmptyJeu 22 Déc - 15:57

[img]http://www.lefigaro.fr/photos/20051222.FIG0004_1.jpg[/img]

[b]Jamel Debbouze, Matthieu Kassovitz, Luc Besson, Yannick Noah... Depuis la crise des banlieues, le ministre de l'Intérieur est violemment pris à partie par une frange du monde du spectacle.[/b]

LES 10 ET 17 DÉCEMBRE, dans l'émission de Thierry Ardisson, «Tout le monde en parle», sur France 2, Nicolas Sarkozy, absent du plateau, a tenu le haut de l'affiche. Mais pour être couvert de quolibets.


Depuis les explosions de violences dans les banlieues, le présidentiable de l'UMP n'a plus la cote dans le petit monde du show-biz. Jamel Debbouze, invité par Ardisson pour faire la promotion de son film Angel-A, compare le ministre de l'Intérieur à «un bourgeois qui arrive avec des caméras et qui regarde des petits rebeux, et qui leur dit : «Je vais vous nettoyer au Kärcher, bande de racailles.» Et il en profite pour donner une leçon de vocabulaire : «Racaille, ça veut dire peuple méprisable, et banlieue, lieu de bannissement. Il veut envoyer le peuple méprisable dans un lieu de bannissement. Et Neuilly, ce n'est pas un ghetto de riches ?»

En face de lui, l'humoriste Muriel Robin bouillonne. Elle qui entretenait de bonnes relations avec Nicolas Sarkozy se dit scandalisée : «S'il y a un mec qui utilise des mots comme Kärcher, ça fait mal, ça me fait mal» Tous deux sont finalement rejoints par Joey Starr, venu parler de l'opération montée par le collectif Devoirs de mémoires (lire encadré) : «Aller voter, c'est la seule manière de dire qu'on n'est pas d'accord», dit-il. Pas d'accord avec Nicolas Sarkozy, bien sûr. Car si le nom du patron de l'UMP n'est pas prononcé, il est clairement sous-entendu.

«Petit Napoléon en devenir»


Les temps ont changé pour Nicolas Sarkozy. A une certaine époque, il séduisait pourtant Bertrand Tavernier et le même Jamel Debbouze : «Moi, je vote à gauche, mais je dois avouer que Sarkozy, il a fait des trucs bien, comme la suppression de la double peine», confiait-il voici deux ans. Nicolas Sarkozy se battait alors pour la suppression de la double peine, refusait d'interdire la diffusion d'un livre jugé dangereux pour les bonnes moeurs, autorisait la tenue de la première rave légale sur une base militaire désaffectée. Mais le voici redevenu, depuis six mois, la proie des «bien pensants». Tête de Turc des «Guignols de l'Info», l'émission satirique qui fait les beaux jours de Canal + depuis plus de dix ans, le patron de l'UMP est désormais surnommé White Spirit, et caricaturé en un autre Le Pen, tandis que la marionnette du vieux tribun de l'extrême droite, ressortie du grenier, pleure sur ce Sarko qui lui vole sa «clientèle».


Depuis qu'il a prononcé les mots «Kärcher» et «racaille», Nicolas Sarkozy, qui réussissait à n'offrir aucun angle de tir aux attaques de ses adversaires, n'est plus une «cible mouvante» : il est une «cible» tout court. Cette longue chaîne de mises en causes diabolisera-t-elle le ministre de l'Intérieur, comme le fut le président du FN ? C'est l'objectif poursuivi par les plus militants du petit ou du grand écran qui stigmatisent en choeur cet «émule de Le Pen».


Du magazine Les Inrockuptibles à l'association Act Up, qui diffuse une affiche où l'on découvre une photo de Nicolas Sarkozy encadrée du slogan «Votez Le Pen» (nos éditions d'hier), on retrouve la «génération morale» des trentenaires qui ont milité pour SOS-Racisme. Nourris au lait de Canal +, car la chaîne cryptée a joué pour Jamel, Eric&Ramzi, Bruno Solo, Yvan Le Bolloc'h et quelques autres, un rôle d'incubateur, ils partagent les mêmes réflexes. Tel l'acteur Patrick Timsit, qui souhaite, dans VSD, que, pour Noël, «Nicolas Sarkozy soit un peu moins père fouettard». Autre enfant de Canal +, le réalisateur Matthieu Kassovitz, qui, l'un des premiers, a voulu «taper sur Sarko», dans son blog, où il s'indigne : «Comme Bush, Sarkozy ne défend pas une idée, il répond aux peurs qu'il a lui-même instillées dans la tête des gens.» Et voit en Sarkozy «une starlette de la Star Ac' et un petit Napoléon en devenir».


Autre embardée, celle de Luc Besson, dans une interview au magazine Première : «Racaille, je n'ai rien entendu d'aussi violent depuis Le Pen et sa haine de la différence.» Et il ajoute, à propos de Banlieue 13, film qu'il a produit : «A la fin du film, on voit un ministre de l'Intérieur qui déclare : «Y en a marre de cette racaille qui coûte une fortune à l'Etat.» Je me demande si Kärcher 1er n'a pas piqué les dialogues. Et puisqu'on parle de la drogue, la vraie, la dure, ce n'est pas dans le 93 qu'on la consomme le plus, mais à Neuilly. Ce n'est donc pas le Kärcher que Sarkozy devrait passer chez lui, mais l'aspirateur !»


La liste ne cesse de s'allonger. Le Canard enchaîné révèle ainsi que lors d'une interview réalisée pour Paris Match, et partiellement censurée, Yannick Noah, nouveau chouchou des Français, aurait déclaré, après avoir évoqué la récente crise des banlieues : «Une chose est sûre : si jamais Sarkozy passe (NDLR : en 2007), je me casse !» Un observateur y voit la bataille du rap contre la chanson française, que Sarkozy connaît sur le bout des doigts. Pas sûr, si l'on tient compte de cette sortie de Pierre Perret, qui déclarait à la fin novembre : «Dire que l'on va passer tous ces gens au Kärcher est un effet d'annonce néfaste, nauséabond. C'est lamentable de la part de personnes qui envisagent de devenir chef d'Etat.» Déjà, au début du mois de septembre, Alain Souchon, dans son dernier album, s'en prenait à «ce futur président qui sourit tant qu'on lui voit un couteau entre les dents». Sans cacher qu'il visait là le ministre l'Intérieur.

Source : Le figaro/AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Re: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... EmptyJeu 22 Déc - 15:58

[b][u]Les sarkozystes préparent la réplique[/u][/b]

[b]L'entourage du ministre d'Etat constitue un comité de soutien où figureront de nombreux artistes.[/b]

«JAMEL, son job, c'est de faire le Beur. Il n'a rien dit pendant que les voitures brûlaient. Alors, il se rattrape», s'agace un proche de Nicolas Sarkozy, qui voit surtout dans les vitupérations de l'humoriste un moyen de «se faire un peu de publicité sur le dos de Nicolas Sarkozy au moment de la sortie de son film». Il n'oublie pas, au passage, de mettre les choses au point concernant Luc Besson : «Besson est toujours très poli quand il demande une autorisation pour filmer sur le périphérique ou pour faire bloquer la rue de son hôtel particulier dans le XVIIearrondissement afin d'y faire des travaux.»


Les mots «Kärcher» et «racaille» ont choqué «entre le café de Flore et le faubourg Saint-Germain ?» «Si ça n'est que cela !» s'exclame Nicolas Sarkozy quand on l'interroge sur le sujet. Si les cris d'orfraie des «amis de Canal+» ne tétanisent pas encore l'entourage de Nicolas Sarkozy, c'est qu'ils estiment avoir pour eux l'autre France, celle qui regarde le JT de TF 1. Pour preuve, se rassure l'entourage du ministre, son assise dans les sondages est confirmée de semaine en semaine depuis fin novembre.

Campagne d'amalgame


«L'impopularité chez les donneurs de leçons aura été le prix à payer» lors de cette «crise des banlieues», estime Brice Hortefeux. Mais le ministre délégué aux Collectivités territoriales et très proche de Nicolas Sarkozy ne s'inquiète pas. Il a d'ailleurs théorisé le décalage entre les prescripteurs d'opinion et le «simple citoyen». Selon lui, le «thermomètre est cassé», et c'est aussi à cause de la diversification des médias : «Les médias donnent accès à tout, mais ne commandent personne. Ils sont un pouvoir en soi, mais n'en ont plus guère sur quiconque», écrivait-il samedi dernier dans Le Figaro.


Ce bel optimisme n'est pas partagé par tous. «Il faut se souvenir que les «Guignols» contribuèrent à rendre Chirac sympathique, en 1994, et à ringardiser Edouard Balladur», avertit un proche du ministre, qui s'inquiète de cette campagne d'amalgame qui peut «installer un climat négatif pour Nicolas».


C'est pourquoi il n'est pas question, pour Nicolas Sarkozy, qui se considère comme l'un d'entre eux, de tirer un trait sur le «show-biz». «Dans un comité de soutien, mieux vaut avoir les acteurs et les chanteurs avec soi», confesse Pierre Charron, conseiller de Paris UMP. Il est de ceux qui préparent à petits pas la liste des «vedettes» qui feront, le jour J leur «outing» en faveur du patron de l'UMP. Et il avertit déjà qu'une telle liste «sera une surprise pour tout le monde». «Depuis François Mitterrand, il n'y avait pas eu une telle connivence entre un présidentiable et le monde des comédiens ou des chanteurs», confirme un ami du ministre de l'Intérieur. En attendant, on serre les rangs, on bombe le torse autour du chef, et on ose même une comparaison, très politiquement incorrecte : «En 2004, tout Hollywood s'est déchaîné contre Bush. On connaît le résultat.»

Source: Le figaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Régulator
Clown Politique
Clown Politique


Masculin Nombre de messages : 108
Age : 35
Date d'inscription : 19/12/2005

Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Re: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... EmptyJeu 22 Déc - 16:25

Il y en a qui devrait réfléchir avant de parler!
Quand on ne connait rien à la politique,on n'en parle pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Re: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... EmptyJeu 22 Déc - 16:34

Surtout que on les entends que maintenant, ils critiquent mais ne donne aucunes propositions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Marco
Député
Député


Nombre de messages : 370
Parti Politique : UMP
Candidat : Sarkozy
Date d'inscription : 21/12/2005

Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Re: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... EmptyJeu 22 Déc - 22:32

C'est clair. Les stars petent de tune, il pense pas au petit arabe qui a pas de boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Re: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... EmptyJeu 22 Déc - 22:40

Chacun doit rester là où il est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Corsica Naziunale
Maire
Maire
Corsica Naziunale

Nombre de messages : 170
Localisation : Corti (2B)
Parti Politique : STC / Corse
Date d'inscription : 21/12/2005

Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Re: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... EmptyVen 23 Déc - 16:51

Il bouffe la Corse aussi avec leurs fric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Quand le show-biz fait de la politique... Empty
MessageSujet: Re: Quand le show-biz fait de la politique...   Quand le show-biz fait de la politique... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le show-biz fait de la politique...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que faire quand il fait trop chaud ?
» quand arrêter la sieste?
» Jean-François Le Grand fait sa rentrée.
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Contractions quand le bébé bouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités :: Actualités Françaises et Internationales-
Sauter vers: