Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Résistance
1er ministre
1er ministre


Féminin Nombre de messages : 466
Localisation : Corse
Parti Politique : UMP ?
Date d'inscription : 06/03/2006

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 15:38

Ils sont débiles ou quoi , les nouveaux étudiants ?

S'il sont sincères , ils sont raisonnent comme des tambours crevés , en quoi des manifs auraient elles le pouvoir de faire reculer la précarité ?
Plus probablement ils sont instrumentalisés par l'extrême gauche qui avait bien cru le grand soir arrivé et qui croyait fermement enterrer la démocratie .
Leurs propos sont insensés et intolérables !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
Alexandre

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 32
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 15:48

[quote:66f2="Résistance"]Ils sont débiles ou quoi , les nouveaux étudiants ?

S'il sont sincères , ils sont raisonnent comme des tambours crevés , en quoi des manifs auraient elles le pouvoir de faire reculer la précarité ?
Plus probablement ils sont instrumentalisés par l'extrême gauche qui avait bien cru le grand soir arrivé et qui croyait fermement enterrer la démocratie .
Leurs propos sont insensés et intolérables !!!!!!![/quote]

Moi je dis ils sont très mauvais dans le Buissness

Ils ont demandé le Retrait du CPE, il l'ont eu... Et soit-disant maintenant ils veulent le retrait du CNE... Et ben NON!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mobi-tests.net
VEGA Thi
Invité



Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 16:20

[quote:9fa4="Résistance"]Ils sont débiles ou quoi , les nouveaux étudiants ?[/quote]

[quote:9fa4="Alexandre"]Ils ont demandé le Retrait du CPE, il l'ont eu... Et soit-disant maintenant ils veulent le retrait du CNE... Et ben NON![/quote]

La seule façon d'arrêter ces "agités du bocal", c'est de donner l'ordre au C.R.S de faire le nettoyage qui s'impose, un bon coup de matraque sur le bocal embrumé et embrigadé des ces agités rouges, leur remettra les idées en place.

Dans ce cas "d'état d'urgence", la force fait loi.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
duodénum
Sénateur
Sénateur
duodénum

Nombre de messages : 526
Date d'inscription : 14/02/2006

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 20:03

En effet, si il doit y avoir une montée de la violence, autant que cela commence du côté des forces de l'ordre. Cela donnera du grain à moudre aux manifestants et une raison supplémentaire de se révolter contre la démocratie bourgeoise, qui ne sait généralement résoudre ses problèmes qu'à coups de trique. Si vous voulez effectivement aller vers le grand soir, c'est exactement la méthode à utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 20:10

[quote:f0e8="duodénum"]En effet, si il doit y avoir une montée de la violence, autant que cela commence du côté des forces de l'ordre. Cela donnera du grain à moudre aux manifestants et une raison supplémentaire de se révolter contre la démocratie bourgeoise, qui ne sait généralement résoudre ses problèmes qu'à coups de trique. Si vous voulez effectivement aller vers le grand soir, c'est exactement la méthode à utiliser.[/quote]

Vous avez une autre solution à proposer, a moins qu'en tant que Démocrate laxiste et permissif vous tolérez qu'une poignée de "guignols" agités du bocal séme la zizanie dans notre pays ?

Moi pas, je suis pour une répression, de ce genre d'attitude, sans équivoque, l'autorité du gouvernement doit se manifester comme celle d'un pére de famille nombreuse (et je sais de quoi je parle j'en suis un) autrement l'ordre et la discipline est foulée au pied.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
duodénum
Sénateur
Sénateur
duodénum

Nombre de messages : 526
Date d'inscription : 14/02/2006

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 20:29

[quote:d2c7="VEGA Thierry"]Vous avez une autre solution à proposer, a moins qu'en tant que Démocrate laxiste et permissif vous tolérez qu'une poignée de "guignols" agités du bocal séme la zizanie dans notre pays ?[/quote]

Tu veux parler du gouvernement Villepin ? Je le tolère car je n'ai pas le choix, voilà tout. La démocratie n'a rien à voir là-dedans. Quant aux manifestants, je crois qu'il faut encourager tout mouvement potentiellement insurrectionnel à aller jusqu'au bout de leurs idées et de leurs actions.

[quote:d2c7="VEGA Thierry"]Moi pas, je suis pour une répression, de ce genre d'attitude, sans équivoque, l'autorité du gouvernement doit se manifester comme celle d'un pére de famille nombreuse (et je sais de quoi je parle j'en suis un) autrement l'ordre et la discipline est foulée au pied.

Thierry[/quote]

Je conchie le paternalisme du gouvernement, et ses manifestations de violence répressives, s'il doit y en avoir, ne renforceront que plus une partie importante de l'opinion publique contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 20:53

[quote:d169="duodénum"]

Tu veux parler du gouvernement Villepin ? Je le tolère car je n'ai pas le choix, voilà tout. La démocratie n'a rien à voir là-dedans. Quant aux manifestants, je crois qu'il faut encourager tout mouvement potentiellement insurrectionnel à aller jusqu'au bout de leurs idées et de leurs actions.

Je conchie le paternalisme du gouvernement, et ses manifestations de violence répressives, s'il doit y en avoir, ne renforceront que plus une partie importante de l'opinion publique contre lui.[/quote]

Ce genre de dialogue à un avantage, celui de cerner la mentalité de la personne avec laquelle vous échangez votre point de vue.

Je ne partage pas votre vision de la situation qui prone l'anarchie et le désordre 'institutionalisé", mais je la respecte, en me disant avec tristesse que la France avec des personnes comme vous est en danger.

Au passage, sachez que votre "opinion publique" n'est qu'une minorité rouge malfaisante anti-républicaine, non représentative de l'ensemble des Français, et que cette opinion, il faut lui botter le cul à coup de rangers.

Mais ce n'est que mon opinion !

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Résistance
1er ministre
1er ministre


Féminin Nombre de messages : 466
Localisation : Corse
Parti Politique : UMP ?
Date d'inscription : 06/03/2006

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 21:12

Ce soir au jt , on a pu admirer les dégats occasionnés par les pseudos étudiants dans toutes les facs , c'est une honte , les murs entièrement recouverts d'insanités , les ordinateurs tagés !
Qu'on ne vienne pas nous dire qu'ils se sont battus pour leur avenir et que ceal prouve leur maturité , ils ont fait montre de la plus grande des débilité , ils se sont révélés pire que les casseurs des quartiers!!!
A 50 , ces donneurs de leçons se permettent de bloquer la fac de Montpellier .
Les présidents ont été autorisés à recourir aux forces de l'ordre !!
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 21:51

[quote:55fd="Résistance"]Ce soir au jt , on a pu admirer les dégats occasionnés par les pseudos étudiants dans toutes les facs , c'est une honte , les murs entièrement recouverts d'insanités , les ordinateurs tagés !
Qu'on ne vienne pas nous dire qu'ils se sont battus pour leur avenir et que ceal prouve leur maturité , ils ont fait montre de la plus grande des débilité , ils se sont révélés pire que les casseurs des quartiers!!!
A 50 , ces donneurs de leçons se permettent de bloquer la fac de Montpellier .
Les présidents ont été autorisés à recourir aux forces de l'ordre !![/quote]

J'espére que les forces de l'ordre puissent intervenir, qu'elle en profitent pour arrêter ces casseurs "pseudo-étudiants", les faire passer en justice, afin qu'il soient condamnés à des peines "d'interêt général" avec intimation de réparer eux même les dégats en payant de leurs propres deniers, cela les fera peut-être réfléchir avant de recommencer leur conneries ?

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
duodénum
Sénateur
Sénateur
duodénum

Nombre de messages : 526
Date d'inscription : 14/02/2006

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 21:58

[quote:ebbb="VEGA Thierry"]Ce genre de dialogue à un avantage, celui de cerner la mentalité de la personne avec laquelle vous échangez votre point de vue.

Je ne partage pas votre vision de la situation qui prone l'anarchie et le désordre 'institutionalisé", mais je la respecte, en me disant avec tristesse que la France avec des personnes comme vous est en danger.

Au passage, sachez que votre "opinion publique" n'est qu'une minorité rouge malfaisante anti-républicaine, non représentative de l'ensemble des Français, et que cette opinion, il faut lui botter le cul à coup de rangers.

Mais ce n'est que mon opinion !

Thierry[/quote]

Je ne suis absolument pas rouge, la voie marxiste-léniniste est une impasse au même titre que la démocratie libérale ou toute autre voie autoritaire et paternaliste. Et même si je suis conscient d'être fortement minoritaire, je sais aussi que la plupart des français en ont marre d'être tondu par une caste politique auto-proclamée et au service du patronat, confondant habilement le mot "réforme" avec le mot "régression". Si c'est cela l'ordre auquel tu fais allusion, alors oui, il faut lui tordre le cou sans plus attendre. Ces français désabusés ne sont pas conscient que le problème ne vient pas de tel ou tel homme politique en particulier, mais du système en lui-même. Ils en sont encore a espérer que le prochain "homme providentiel" sera à même de s'attaquer à leurs malheurs, en déléguant leur pouvoir à un individu qui de toute façon n'est à sa place que par ambition personnelle. Qu'y a-t'il de "malfaisant" à dénoncer cette hypocrisie ? La véritable monstruosité consiste au contraire à brandir la menace de la répression et la mise au pas de tout élément réfractaire à l'ordre subi. C'est finalement une sorte de plagiat des méthodes bolchévistes...

Les CPE/CNE ne sont effectivement qu'un prétexte, non pas pour sécher les cours - après tout l'enseignement de troisième cycle n'est pas obligatoire, personne ne force les étudiants à étudier - mais de manifester leur mécontentement à l'égard du capitalisme libéral faisant de notre vie même une marchandise. Qu'y a-t'il de mal à vouloir mettre fin à l'exploitation ?
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 22:14

[quote:5942="duodénum"]

[color=red]Je ne suis absolument pas rouge[/color], la voie marxiste-léniniste est une impasse au même titre que la démocratie libérale ou toute autre voie autoritaire et paternaliste. Et même si je suis conscient d'être fortement minoritaire, je sais aussi que la plupart des français en ont marre d'être tondu par [color=red]une caste politique auto-proclamé[/color]e et au service du patronat, confondant habilement le mot "réforme" avec le mot "régression". Si c'est cela l'ordre auquel tu fais allusion, alors oui, il faut lui tordre le cou sans plus attendre. Ces français désabusés ne sont pas conscient que le problème ne vient pas de tel ou tel homme politique en particulier, mais du [color=red]système[/color] en lui-même. Ils en sont encore a espérer que le prochain "homme providentiel" sera à même de s'attaquer à leurs malheurs, en déléguant leur pouvoir à un individu qui de toute façon n'est à sa place que par ambition personnelle. Qu'y a-t'il de "malfaisant" à dénoncer cette hypocrisie ? [color=red]La véritable monstruosité [/color]consiste au contraire à brandir la menace de la répression et la mise au pas de tout élément réfractaire à l'ordre subi. C'est finalement une sorte de plagiat des méthodes bolchévistes...

Les CPE/CNE ne sont effectivement qu'un prétexte, non pas pour sécher les cours - après tout l'enseignement de troisième cycle n'est pas obligatoire, personne ne force les étudiants à étudier - mais de manifester leur mécontentement à l'égard du capitalisme libéral faisant de notre vie même une marchandise. Qu'y a-t'il de mal à vouloir mettre fin à l'exploitation ?[/quote]

Je n'avais pas porté attention à votre signature, et maintenant je comprend mieux vos propos !

Et de vous dire, le rouge et le noir ne se marient-ils pas ?

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
duodénum
Sénateur
Sénateur
duodénum

Nombre de messages : 526
Date d'inscription : 14/02/2006

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 22:27

Tu as raison, en dehors de la chanson de Jeanne Mas et du livre de Stendhal, il y a bien une mouvance anarcho-communiste rouge et noir, quasi-majoritaire dans les milieux libertaires. Je n'ai rien contre puisque l'approche du communisme n'est pas du tout la même que celle des ML, étant fondamentalement anti-autoritaire. Je trouve par contre cette approche un poil trop optimiste, compte tenu de la forte réaction s'opposant à tout ce qui peut introduire la notion de collectivisation des biens et des richesses.
Je pense aussi que le terme de "communisme" a été sali à jamais par la clique marxiste internationale, je comprend les réactions des anti-communistes primaires aux vues des "réalisations" sanglantes de tous les partis dits "communistes" du bloc Est.

Alors quand j'ai dis que je n'étais pas rouge, je ne le suis pas à la façon des trotskards de la LCR et de LO (bien que la LCR commence à s'ouvrir à la pensée libertaire). Voili voilà
Revenir en haut Aller en bas
VEGA Thi
Invité



Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyLun 17 Avr - 23:16

[quote:3141="duodénum"]Tu as raison, en dehors de la chanson de Jeanne Mas et du livre de Stendhal, il y a bien une mouvance anarcho-communiste rouge et noir, quasi-majoritaire dans les milieux libertaires. Je n'ai rien contre puisque l'approche du communisme n'est pas du tout la même que celle des ML, étant fondamentalement anti-autoritaire. Je trouve par contre cette approche un poil trop optimiste, compte tenu de la forte réaction s'opposant à tout ce qui peut introduire la notion de collectivisation des biens et des richesses.
Je pense aussi que le terme de "communisme" a été sali à jamais par la clique marxiste internationale, je comprend les réactions des anti-communistes primaires aux vues des "réalisations" sanglantes de tous les partis dits "communistes" du bloc Est.

Alors quand j'ai dis que je n'étais pas rouge, je ne le suis pas à la façon des trotskards de la LCR et de LO (bien que la LCR commence à s'ouvrir à la pensée libertaire). Voili voilà ;)[/quote]

Le rouge et le noir auquel je pensais, c'était surtout celui du CNT, syndicat anarchosyndicaliste et syndicaliste révolutionnaire , vers la fin années soixante j'ai noué une relation amicale avec un garçon de deux ans mon ainé qui militait a la CNT, il m'a fait connaître le mouvement anarchiste, c'est avec lui que j'ai découvert Elisée Reclus, géographe et anarchiste, et aussi la philosophie libertaire ainsi que Kropotkine.

Avant pour moi l'anarchie se résumait à la "bande à Bonnot", aprés avoir lu deux ouvrages de Kropotkine, le premier "Paroles d'un révolté", une critique sans complaisance de la bougeoisie corrompue, de l'état et du capitalisme, qu'il fallait combattre avec l'énergie révolutionnaire, puis le second, celui qui est resté dans ma mémoire "la conquête du pain" (préfacé par Elisée reclus) qui pronaît le partage des immenses richesses de l'humanité acquis par le travail collectif, ma vison de l'anarchie était tout autre !

J'aurais pu suivre ses pas, sauf que le coté utopique de cette idéologie, allait à l'encontre de mon éducation, qui s'était faite sur la base de l'ordre et la discipline, du respect des institutions de la république, et même si parfois, il m'arrivait de chanter le "Triomphe de l'anarchie" de Charles d'Avray, je me voyais mal détruire les monstruosités, Gouvernements, casernes et cathédrales qui sont pour vous autant d'absurdités.

Quoiqu'il en soit, en souvenir de mon copain, j'ai toujours posé un regard empreint de sympathie sur les anarchistes, et aujourd'hui du haut de mes 56 Printemps, je ne regrette pas d'avoir choisi l'ordre et la discipline, le respect des institutions de la République, même si parfois je juge que ceux qui en sont les responsables, sont totalement incompétents !

Cordialement.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
duodénum
Sénateur
Sénateur
duodénum

Nombre de messages : 526
Date d'inscription : 14/02/2006

Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 EmptyMar 18 Avr - 20:45

Eh bien c'était un sacré choix à faire ! L'anarchie ou la droite nationale, c'est presque le grand écart politique. Je crois que la plus grande différence entre ces deux courants de pensée est l'acceptation ou non de l'autorité.
Enfin je dis ça, mais je crois qu'il existe aussi un courant national-révolutionnaire fondamentalement anti-capitaliste, mais je n'en sais pas grand chose de plus. J'ai même entendu parler de nationalisme libertaire ou de national-bolchévisme allemand, comme quoi les philosophies politiques peuvent se croiser dans tous les sens
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?   Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si le CPE n'était qu'un prétexte pour éviter les cours ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quel était le nom par défaut de cet évènement ?
» Quelle était................
» le RMI ( Revenu Minimum d'Insertion )
» douleurs ligamentaires déjà??
» c'était rigolo ce matin à l'usine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités :: Actualités Françaises et Internationales-
Sauter vers: