Un forum politique de Soutien à Nicolas Sarkozy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant
AuteurMessage
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Mar 31 Jan - 21:12

[b][u] Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les jeunes[/u]

[img]http://www.u-m-p.org/site/photos/jeunes.jpg[/img]

Le contrat première embauche est une réponse inédite au chômage et la précarité des jeunes dans notre pays. Son objectif : donner aux jeunes un ticket d’entrée sur le marché du travail en leur ouvrant une voie plus rapide et plus sûre à un emploi stable et en leur donnant des droits nouveaux.[/b]

[b]Sortir les jeunes de la galère[/b]

En matière de chômage des jeunes, la France est la lanterne rouge en Europe : 23% de jeunes sans emploi soit 6 points de plus que le reste de la zone euro (9,6% pour l’ensemble de la population française). Un taux qui monte jusqu’à 40% pour les jeunes les moins qualifiés. Autre particularité française, un jeune met en moyenne 8 à 11 ans avant de trouver un emploi stable, c’est deux fois plus que chez nos voisins européens. Quant aux jeunes qui sont embauchés en CDD, 78% d’entre eux ne dépassent pas un mois.

Utilisons ce qui marche

Fort du succès du Contrat Nouvelle Embauche (280 000 CNE signés depuis septembre), il était naturel de passer à la vitesse supérieure. Notre devoir était de répondre à ce problème en prenant exemple sur ce qui a fonctionné et réussi à l’étranger. Le contrat Premier embauche, à durée indéterminée, est ouvert à tous les jeunes de moins de 26 ans embauchés dans une entreprise de moins de vingt salariés.
[b]
Un contrat anti-précarité[/b]

Le contrat Première embauche a pour objectif de sortir de la précarité les jeunes qui enchaînent stages, CDD, intérim en ouvrant aux jeunes une voie plus rapide et plus sûre à un emploi stable. Il donne en outre des droits nouveaux :

1) une garantie de rémunération : en aucun cas les rémunérations ne pourront être inférieures au régime commun des salariés ;
2) un droit à la formation individuel ouvert dès la fin du 1er mois alors que dans les autres contrats le droit à la formation ne s’ouvre qu’au bout d’un an ;
3) une protection renforcée en cas de licenciement : en cas de rupture du CPE après 4 mois, une allocation forfaitaire de 490 euros par mois, financée par l’État, est versée pendant 2 mois au jeune. (Aujourd’hui, les allocations chômage se déclenchent qu’à partir de 6 mois de travail) ;
4) les stages, les contrats à durée indéterminée et les périodes en alternance effectués dans l’entreprise seront décomptés de la période de consolidation de l’emploi de 2 ans. (Exemple : un jeune qui aurait déjà fait 6 mois stage et 6 mois de CDD dans l’entreprise n’aurait plus que 12 mois de période de consolidation) ;
5) l’accès au logement : les possibilités offertes par Locapass sont étendues aux titulaires du contrat première embauche ;
6) l’accès aux crédits : les banques ont d’ores et déjà annoncé qu’elles considéraient le contrat nouvelle embauche comme un CDI.

[b]
La gauche a condamné les jeunes au chômage[/b]

Que sont devenus les emplois jeunes du gouvernement Jospin et leur soi-disante utilité sociale? Combien de ces contrats précaires, nivelant par le bas la situation des jeunes, se sont transformés en CDI? Doit-on restreindre les jeunes à travailler dans une administration ou une association ? Des questions laissées sans réponses par ceux qui aujourd’hui tentent d’orchestrer une campagne de désinformation contre le contrat première embauche pour lequel ils n’opposent aucune contre-proposition sérieuse.


Dernière édition par le Dim 19 Mar - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Mar 31 Jan - 21:15

[img]http://www.u-m-p.org/site/img/titreCommuniques.gif[/img]
Jeunes Populaires

[b] La gauche condamne les jeunes au chômage [/b]

Les Jeunes Populaires, Mouvement des Jeunes de l’UMP, accuse la gauche de vouloir maintenir les jeunes dans une situation de précarité, en s’opposant au Contrat Première Embauche.

Nous condamnons la propagande de certains Syndicats d'étudiants et des partis politiques de gauche pour leur combat contre les dispositions pour l’emploi des jeunes.

Par leur désinformation ils compromettent les chances des jeunes de trouver un emploi, alors que le chômage est notre plus grand fléau.
Par cette volonté immobiliste, ils déclarent la guerre aux jeunes et font le choix du chômage plutôt que celui de l’insertion professionnelle.

Nous, premier Mouvement politique jeune de France, rappelons que le Contrat Première Embauche (CPE) est un Contrat à Durée Indéterminée, et représente donc un véritable espoir pour les jeunes en recherche d’emploi. Partout sur le territoire, il reçoit le soutien de l’écrasante majorité des jeunes.

Par sa mobilisation contre le projet première embauche, la gauche tentent de maintenir la pauvreté dans laquelle elle a jeté notre génération lorsqu’elle était au pouvoir !

Nous rappelons que ce contrat est issu d’une proposition de la Convention thématique de l’UMP. Il révèle donc une cohérence dans l’action politique qui ne peut être qu’un gage de sécurité pour les jeunes.

Communiqué du 23 janvier 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Mar 31 Jan - 21:16

[url=http://www.jeunespopulaires.com/telecharger/tract/tractcpe.pdf]Tract des Jeunes POP[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Mar 31 Jan - 21:25

Pas d'accord, devoir travailler en sachant qu'on peut être licencié du jour au lendemain sans raisons, c'est de l'instabilité. Impossible de savoir si à la fin du mois on va garder son boulot, c'est donc une sorte de précarité, on ne peut pas le nier.
Toutefois ça ne m'étonne pas, l'UMP ne fait que proposer un contrat en phase avec le marché economique actuelle, on en peut pas vraiment leur en vouloir.

Et au délà, y'a un véritable problème moral. Y'a un incessant conflit entre salariés/patrons, et le combat sera remporté par lequel obtiendra le plus d'avantages.

[i]Normalement[/i], le patron devrait garder son salarié tant qu'il en a besoin et tant que l'entreprise va bien. Si l'avenir de l'entreprise est en danger, alors il est également [i]normal[/i] de devoir licencier (sinon on fait comment ?).

Le problème c'est que la confiance à été brisée quand des patrons (pas tous!) qui faisaient d'énormes bénéfices ont commencé à licencier. D'autres ont suivi, et aujourd'hui on licencie si ça peut rapporter gros, et non plus si la survie de l'entreprise est en danger.

Ainsi les syndicats réclamèrent plus de droits, ce qui figa les relations entre salariés/patrons... etc etc... Et on tourne en rond
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Mar 31 Jan - 21:27

Ouai enfin, les syndicats crées un peu trop de problèmes...

Comme la [b]SNCM[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
saco
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Mar 31 Jan - 21:50

Le ministère ------------ a parlé... Il a donné la bonne parole. Je suis d'accord avec Volkov. Le CPE est une abération!!!

Elle ne donnera pas plus d'emplois pour les jeunes puisque les causes du chômages sont liés à des changements profonds des rapports économiques et de la division du travail.

Ce n'est ni une réforme libéral, ni socialiste. C'est juste une gestion à court terme du problème du chômage des jeunes.

bien à vous,

sacco
Revenir en haut Aller en bas
Marco
Député
Député


Nombre de messages : 370
Parti Politique : UMP
Candidat : Sarkozy
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Sam 4 Fév - 14:02

Enfin en même temps, dès que la droite propose des réponses aux problemes c'est mauvais.

Alors, vos solutions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saco
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Dim 5 Fév - 20:17

Tu sais Marco, droite ou gauche, je m'en tape...

Si tu choisis de lutter contre le chômage des jeunes par de tels mesures, tu précarises les jeunes sans lutter contre le chômage.

Les CPE s'adressent exclusivement au moins de 26 ans, ce qui veut dire que le chômage va se répercuter sur d'autres tranches d'âges. Le capitalisme a tuer les compétences spécifiques (A. Smith) donc on peut en conclure que les moins de 26 ans vont servir de variable ajustable au détriment de l'ensemble des classes d'âge qui jouait ce rôle.

Pour moi la seule façon de lutter efficacement contre le chômage est la baisse des charges sociales et de la TVA, c'est pour cela que je suis pour la mise en place de la TVA sociale qui reporte les charges sur la TVA. Ainsi la baisse de la TVA permettra ([b]dans le cas ou le dispositif TVA sociale est mis en place![/b]) de jouer simultanément sur le prix du travail et le prix des marchandises. C'est à dire rendre plus compétitif nos entreprises.

La TVA sociale permettra que les entreprises étrangères participent des charges sociales nécessaire à l'équilibre sociale et ainsi que nos entreprises ne soient pas les seules pénalisées.

La baisse de cette TVA sociale permettra de joeur efficacement sur la consommation sans tomber dans les erreurs des relances des années 1974 et 1981.

Le chômage est un problème d'abord économique et ce n'est pas par des mesurettes de bureaucrates qu'on va le résoudre.

bien à toi,

sacco
Revenir en haut Aller en bas
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Dim 5 Fév - 22:25

Pour baisser la TVA il faudrait avoir l'accord de l'UE. Déjà que la baisse de la TVA seulement pour le batîment et les restos à été très dur à obtenir....
Et comme dans cette gentille UE chaque pays ne pense qu'à sa gueule on est pas prêt de la voir baisser...
Revenir en haut Aller en bas
ancmembr
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Lun 6 Fév - 0:10

le CEP une chance pour nous les jeunes, qui viennent de BEP!
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Lun 6 Fév - 12:26

c'est toi qui le dit... Lisa!!! Pas moi.

Pour répondre à Volkov, je pense qu'il faut renégocier notre participation à l'UE après ce qui vient de se passer.

1/ Vote du 29 mai.
2/ Marchandage au sujet de la TVA.

La taux de TVA alimente une part considérable du budget de l'Etat, il n'est donc pas concevable que l'Europe ("l'hinterland") décide à notre place.

bien à vous,

saco
Revenir en haut Aller en bas
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Lun 6 Fév - 22:33

[quote:b156="Lisa"]le CEP une chance pour nous les jeunes, qui viennent de BEP![/quote]

Il va vraiment falloir faire preuve d'un peu plus de développement....
Revenir en haut Aller en bas
saco
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Lun 6 Fév - 23:06

Je doute que ça soit possible... Hélas!
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Jeu 9 Fév - 22:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
saco
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Ven 10 Fév - 2:18

Et, il y a du monde pour cette abération... qu'est le cpe ou uniquement le fan-club de l'UMP ouiouiste et capitaliste?
Revenir en haut Aller en bas
GhostBiker
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 46
Parti Politique : Aucun
Candidat : Dagobert 1er
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Ven 10 Fév - 7:51

Je pense que le contrat premiere embauche a ete fait pour re-inverser la tendance :
Le patron qui veut embaucher, preferera prendre un jeune de moins de 26 ans qu'il pourra par la suite flanquer a la porte sans avoir a se justifier, plutot que d'embaucher un vieux (comme moi) qu'il ne pourra pas aussi facilement mettre dehors (prudhommes). En fait se contrat instaure une precarite chez les jeunes et gele le marche de l'emploi des plus vieux...Donc pour moi, rien de bon dans tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Ven 10 Fév - 18:45

[b][u]Nouvelle journée de mobilisation unitaire anti-CPE le 7 mars[/u]

MONTREUIL, Seine-Saint-Denis (Reuters) - Les principaux syndicats et organisations étudiantes et lycéennes appellent à une nouvelle journée de manifestations le 7 mars pour exiger le "retrait pur et simple" du "contrat première embauche" (CPE).[/b]

Des délégations de la CGT, la CFDT, la CFTC, la CGT-FO, la FSU, l'UNSA, l'UNL et l'Unef se sont réunies vendredi à Montreuil pour déterminer la suite à donner à la journée de mardi.

Cette première mobilisation unitaire contre le CPE a réuni 300.000 personnes dans toute la France, selon la CFDT (450.000 selon la CGT, 220.000 selon la police).

Jeudi, le Premier ministre, Dominique de Villepin a coupé court au débat parlementaire sur le projet de loi sur l'égalité des chances, auquel a été ajouté le CPE, en engageant la responsabilité de son gouvernement par le recours à l'article 49-3 de la Constitution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Ven 10 Fév - 18:53

[b][u]Bain de foule et explications post 49-3 pour Villepin à Toulon[/u][/b]

[b]TOULON, Var (Reuters) - Refusant les "querelles idéologiques" en matière de lutte contre le chômage des jeunes, Dominique de Villepin a de nouveau défendu le "contrat première embauche" lors d'une visite à Toulon, dans le Var.[/b]

Ce nouveau contrat pour les moins de 26 ans "donne une rémunération normale et répond à leurs préoccupations en offrant des facilités d'accès au logement et au crédit", a assuré le Premier ministre.

"C'est en prenant en compte ces réalités quotidiennes, en partant de leurs préoccupations que nous avons voulu avancer, leur donner plus de chances sur le marché du travail et plus de sécurité dans l'emploi", a-t-il poursuivi.

"Il faut agir en refusant les querelles idéologiques, en apportant des réponses à chaque difficulté", a insisté le chef du gouvernement qui souhaite notamment "revaloriser les stages pour que (les jeunes) puissent acquérir de l'expérience" et vaincre "les réticences mêmes des entreprises qui trop souvent hésitent à recruter".

Dominique de Villepin s'est également expliqué sur son recours à la procédure du 49-3, qui a mis un terme jeudi au débat parlementaire sur le projet de loi sur l'égalité des chances, auquel a été ajouté le CPE, et qui a provoqué l'indignation de la gauche.

"Cette arme n'a été utilisée qu'après un véritable débat démocratique et devant une obstruction systématique de l'opposition", a-t-il fait valoir.

Pour soutenir les zones économiquement fragiles, il a annoncé qu'il rendrait publique le 9 mars, au cours d'un comité interministériel des villes, la création de quinze nouvelles zones franches urbaines en France, dont une dans le centre-ville de Toulon.

"Toulon dispose d'un projet et d'atouts solides. Cette ville doit pouvoir bénéficier de moyens accrus pour favoriser l'égalité des chances et encourager son développement économique", a estimé Dominique de Villepin.

Le Premier ministre a également rendu hommage à plusieurs entreprises du "Pôle de compétitivité mer" et visité les ateliers des Constructions industrielles de Méditerranée, installés à la Seyne-sur-Mer.

BAIN DE FOULE

Interrogé sur les mauvais chiffres de l'économie française, Dominique de Villepin a tenu à relativiser les estimations de croissance du 4e trimestre 2005.

"Tout indique que la croissance est solidement repartie début 2006", a-t-il déclaré.

Il a admis que les chiffres publiés le matin par l'Insee, selon lesquels le PIB français n'aurait cru que de 0,2% au quatrième trimestre 2005 et de 1,4% sur l'ensemble de l'année, étaient plus faibles que ceux qu'il attendait.

"Il s'agit d'estimations précoces et nous avons souvent vu dans le passé ces estimations corrigées. Il faut attendre leur confirmation et ne pas les prendre pour argent comptant", a-t-il déclaré.

"Il peut y avoir des phénomènes conjoncturels, comme l'automobile ou la crise des banlieues, qui ont pu jouer sur le dernier trimestre. Mais la réalité est bien celle d'un pays qui reprend confiance et qui avance", a souligné Dominique de Villepin avant de s'offrir un bain de foule dans la vieille ville de Toulon.

"L'accueil des Toulonnais vaut tous les sondages", a-t-il lancé.

Le Premier ministre a affirmé tenir compte de tous les messages qu'on lui adresse, "autant de ceux qui expriment leur inquiétude, que ceux qui manifestent, comme ceux qui ne manifestent pas mais qui sont inquiets de ne pas savoir comment envisager l'avenir".


© Reuters 2006. Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Ven 10 Fév - 18:54

J'ai trouvais une image pour résumé ma pensée...

[img]http://www.stoplagreve.com/IMG/jpg/stoplagreve.jpg[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Alexandre
Président
Président
avatar

Masculin Nombre de messages : 2554
Age : 31
Parti Politique : U.M.P
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Ven 10 Fév - 21:08

[b][u]Les syndicats appellent à manifester contre le CPE le 7 mars[/u]

MONTREUIL, Seine-Saint-Denis (Reuters) - Dénonçant le "passage en force" du gouvernement sur le "contrat première embauche", les principaux syndicats et organisations étudiantes et lycéennes ont appelé vendredi à de nouvelles manifestations communes le 7 mars pour le retrait du CPE.[/b]

"Le Premier ministre, hier, a bafoué et piétiné la démocratie", a estimé Bruno Julliard, le président de l'Union nationale des étudiants de France (Unef). "Eh bien, la démocratie s'exprimera dans la rue. C'est le bilan que l'on peut tirer de cette intersyndicale".

Des délégations de la CGT, la CFDT, la CFTC, la CGT-FO, la FSU, l'UNSA, l'UNL et l'Unef se sont réunies vendredi pendant plusieurs heures à Montreuil pour déterminer la suite à donner à la journée de mardi, au cours de laquelle 300.000 personnes ont manifesté dans toute la France, selon la CFDT (450.000 selon la CGT, 220.000 selon la police).

Jeudi, le Premier ministre, Dominique de Villepin, a coupé court au débat parlementaire sur le projet de loi sur l'égalité des chances, auquel a été ajouté le CPE, en engageant la responsabilité de son gouvernement par le recours à l'article 49-3 de la Constitution.

"Le gouvernement confirme sa volonté de passer en force. Il donne des raisons supplémentaires pour développer des mobilisations", précise le communiqué diffusé vendredi et qui est soutenu par l'Union syndicale solidaire, la Confédération étudiante, Sud Etudiant et la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL).

Ce texte demande le "retrait pur et simple du CPE". Ses signataires souhaitent au CPE de connaître le même sort que le "contrat d'insertion professionnelle" (CIP), qui avait été retiré en 1994, malgré son adoption au parlement, après plusieurs semaines de manifestations.

"TAPER UN GRAND COUP SUR LA TABLE"

Un des enjeux de la réunion de vendredi était d'arrêter une date qui convienne à tous. La CFDT demandait que cette journée tombe un samedi, pour impliquer davantage de salariés du privé.

Mais "un jour de semaine est plus propice à une mobilisation des organisations de jeunesse", a indiqué Bruno Julliard, et la CFDT a dû se rallier à la "décision de la majorité", comme l'a précisé son secrétaire national Rémi Jouan.

Les syndicats ont par ailleurs jugé nécessaire d'attendre la fin des vacances scolaires pour organiser cette manifestation.

De source syndicale, on a précisé que la CGC pourrait décider de se joindre à cette journée de manifestation commune.

La confédération Force ouvrière a dit qu'elle demanderait pour sa part à ses syndicats de se mettre en grève le 7 mars.

"Le Premier ministre a annoncé lui-même qu'après le CNE et le CPE, il voulait s'attaquer à une réforme du code du travail qui pourrait conduire à un seul contrat de travail, c'est-à-dire à la disparition du CDI", a précisé René Valadon, secrétaire confédéral de FO.

"Nous avons chez nous une demande forte de taper un grand coup sur la table pour défendre le code du travail et donc de faire en sorte que le 7 mars soit aussi une journée de grève."

Côté CGT, on a cependant exclu l'idée d'un appel confédéral à la grève, qualifié d'"inopérant". Selon Maryse Dumas, cadre de la CGT, les grèves doivent être décidées par les salariés dans leurs entreprises, non au niveau confédéral.

D'ici au 7 mars, les syndicats soutiendront toutes les initiatives des organisations de jeunes, et notamment celles qui auront lieu les 14 et 16 février.

Le CPE est un contrat à durée indéterminée destiné aux jeunes de moins de 26 ans. Il est assorti d'une période d'essai de deux ans au cours de laquelle l'employeur peut licencier sans motif avec un préavis qui augmente au fur et à mesure du temps passé dans l'entreprise.

"Nous ne sommes pas prêts à accepter cette politique du 'c'est mieux que rien' pour l'emploi et pour notre avenir", a déclaré Julie Coudry, de la Confédération étudiante. "Nous, nous avons de l'ambition. Nous ne sommes pas résignés à entrer dans la vie active dans ces conditions de précarité."


© Reuters 2006. Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mobi-tests.net
Spencer
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 19
Parti Politique : UMP
Candidat : Nicolas Sarkozy
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Sam 11 Fév - 3:58

Le CPE c'est bien, mais il faut aller plus loin : il faudrait un contrat de travail unique pour tout les salariés où embauche et licenciement seraient facilités, avec un code du travail simplifié.
Il faut libérer le travail ! Si un employeur ne peut pas licencier facilement alors il a peur d'embaucher, et on se retrouve avec 10% de chômage en France quand beaucoup d'autres sont à 5%.
Une entreprise doit pouvoir embaucher facilement quand il y a plus de travail, et licencier si il y a moins de travail (suppression des indemnités de licenciement). Et puis si c'est trop compliqué et trop cher en France alors elles vont ailleurs (délocalisations)...
En contrepartie, il faudra indemniser correctement les chômeurs qui ont perdu leur emploi, et les aider à retrouver un travail rapidement (suivi personnalisé), en s'inspirant de ce qui se fait au Danemark.
Et ainsi flexibilité rime avec plein emploi.

La précarité, c'est maintenant avec le chômage !
On ne peut plus aujourd'hui être embauché à vie dans une entreprise !
La flexibilité c'est une chance et c'est la liberté pour employeur et employé. Le rôle de l'Etat doit se limiter à l'indemnisation aux chômeurs et l'aide à retrouver un emploi.

Malheureusement il y a du chemin à faire en France, avec une gauche archaïque et immobile qui ne pense qu'à faire obstruction, et un gouvernement de droite qui n'ose pas entreprendre de vraies réformes libérales, mais qui est perçu comme tel par la gauche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Sam 11 Fév - 12:28

La flexibilité c est surtout une chance pour l employeur , rarement pour l employé . Ok pour la flexibilité si on est indemnise comme au Danemark . Le Danemark qui investit Beaucoup plus d argent que la France dans ce domaine !

Le Danemark a - une faible protection de l emploi
- un important systeme d indemnisation
- Une politique active de l emploi (favorise la mobilité , efficacite des agence de l emploi , ect ..)
- gros investssement dans l éducation et formation

Donc si on mise [i]que[/i] sur une faible protection de l emploi pour relance le chomage , on va droit vers le mur .
Revenir en haut Aller en bas
ancmembr
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Dim 12 Fév - 1:23

[quote:9127="Alexandre"]J'ai trouvais une image pour résumé ma pensée...

[img]http://www.stoplagreve.com/IMG/jpg/stoplagreve.jpg[/img][/quote]

IDEM
Revenir en haut Aller en bas
Volkov
Invité



MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Dim 12 Fév - 14:39

Dit-elle, derrière son PC confortablement assise avec une situation sociale aisée...
Revenir en haut Aller en bas
:: Mobi-tests ::
Opérateur de Sauvegarde


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   Dim 12 Fév - 14:43

[quote:f580="Volkov"]Dit-elle, derrière son PC confortablement assise avec une situation [b]sociale aisée[/b]...[/quote]

Qui Lisa? Je ne pense pas non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contrat première embauche : une nouvelle chance pour les ..
Revenir en haut 
Page 1 sur 22Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» contrat de collaboration : un modèle ?? (pour gagner du temps ) !!
» ebauche d'un contrat RSG et son assistante no 2
» Fin de contrat et non-renouvellement?
» Resiliation de contrat
» Mutuelle ... "obligatoire" des salariés au 1/1/2016...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tous derriere Sarkozy :: Actualités :: Actualités Françaises et Internationales-
Sauter vers: